Le traitement chimique de votre jacuzzi

Le traitement chimique de votre jacuzzi

Il n’existe pas vraiment de solution miracle pour obtenir une eau de qualité qui sera bénéfique pour les baigneurs et pour la structure même de votre spa. Autrement dit, le traitement chimique est inévitable. Les produits pour y parvenir sont les mêmes que pour une piscine. Cependant, rappelons que l’eau chaude du spa est une caractéristique à prendre en compte.

Les différents traitements chimiques pour votre jacuzzi

Il n’est pas indispensable de posséder des connaissances en piscine pour posséder un spa. C’est pourquoi, il est bon de rappeler les bases en matière de traitement chimique de l’eau. Voyons ensemble quelles sont les possibilités qui s’offrent à vous :

  • Le brome : il se présente sous la forme de pastille ou en bâton. L’avantage principal c’est qu’il est efficace mais est aussi inodore et non irritant. Il existe des appareils capables de diffuser efficacement ce brome. Les brominateurs facilitent ainsi l’entretien. Un autre avantage, c’est que le brome est efficace même dans une eau acide.
  • Le chlore : souvent utilisé pour la piscine, il n’est pas incompatible avec le spa. Ceci étant, rappelez-vous ce qui caractérise bien souvent l’eau des piscines : l’odeur du chlore ! Voulez-vous vraiment retrouvez cette odeur dans votre jacuzzi ? De plus, le chlore se dissout assez rapidement avec des températures élevées. En Pastille, galet ou sous forme liquide le chlore est efficace mais présente des désavantages dans le cadre d’un spa. Il est aussi possible d’utiliser des pompes qui dosent la chlorination de votre eau pour un entretien automatique.
  • L’électrolyse du sel : le principe veut qu’un tel système se greffe sur la filtration. De l’eau de javel est alors produite et directement injectée dans votre eau. Le problème c’est que cela marche uniquement pour une eau dont le pH n’est pas trop acide.
  • Les ionisateurs : plus précisément les ionisateurs cuivre/argent. Le principe est simple et votre ionisateur, plongé dans l’eau, se charge en particules actives qui participeront au traitement de votre eau.
  • L’ozonation : il vous suffit de déposer des doses d’ozones dans le système de filtration et de laisser faire. L’ozone est à la fois oxydant, désinfectant et donc très efficace. Petit bémol en ce qui concerne le prix d’achat.
  • Les ultras violets : processus parfois aussi utilisé dans le cadre de la piscine naturelle. La lumière de la lampe ultra violette débarrasse l’eau de ses impuretés dans une chambre spéciale. L’eau qui ressort de cette chambre est alors désinfectée.

Besoin d’un traitement complémentaire ?

Il est possible qu’un traitement chimique traditionnel ne soit pas suffisant pour parvenir à un résultat efficace. C’est notamment le cas dans certaines situations particulières, il sera nécessaire d’apporter un traitement spécifique complémentaire. A chaque problème sa solution :

  • Pour éliminer le tartre : les antis-tartres vous aideront à éliminer les traces de dépôt.
  • Pour adapter le taux de PH : il vous faudra utiliser des régulateurs de pH et retrouver une bonne acidité.
  • Pour faire disparaitre la mousse de surface : les produits anti-mousse peuvent se montrer efficace.
  • Pour éclaircir votre eau : en cas d’eau trouble, c’est vers les floculants qu’il faudra se tourner.
  • Pour redonner de l’éclat à votre spa : en ce qui concerne les surfaces plastiques, les produits à base de silicone sont très efficaces.

A retenir :

A la différence de la piscine, le chlore est à mettre de coté pour les spas. A moins que l’odeur ne vous dérange pas le moins du monde.

Souhaitez-vous donner votre avis sur cet article ?Un commentaire