Les pompes pour assurer la filtration de votre spa

Les pompes pour assurer la filtration de votre spa

Une pompe est indispensable pour le processus de filtration de votre spa. Il existe différents types de pompe. Pour la filtration il faudra s’orienter vers une pompe de circulation. La puissance, donc le débit des pompes, varie et en fonction de la taille et des équipements de votre spa. Nous allons également essayer dans ce billet de différencier les pompes de circulation et les pompes de massage.

Principe de fonctionnement de la pompe de circulation

C’est avant tout une pompe qui a pour but de faire circuler l’eau. Pour ce faire, la pompe aspire l’eau du bassin depuis des pièces spécifiques. Ensuite, elle pulse l’eau au travers un filtre. L’eau est alors filtrée et renvoyée dans le bassin.

On dit que la pompe de circulation engendre par son action un débit de filtration qui sera plus ou moins important en fonction de la puissance du moteur. Votre pompe doit être capable de renouveler entièrement l’eau de votre cuve de spa. Là encore le temps total de renouvellement dépend du débit de filtration. Etant donné la petite taille des spas, c’est une opération rapide qui généralement ne prend que 20 à 25 minutes.

Bine souvent, les pompes sont dites auto-amorçante. Elles sont constituées de trois parties :

  • Un préfiltre,
  • Un corps de pompe,
  • Un moteur.

C’est la force électro mécanique générée par le courant électrique qui fait fonctionner le rotor du moteur. Ce dernier est prolongé par un axe sur lequel est fixé une turbine. La turbine se situe plus précisément dans le corps de pompe et c’est elle qui se charge de faire circuler l’eau avec un débit plus ou moins grand.

La puissance des pompes de circulation se mesure en CV ou en HP. Pour une pompe de 1 CV, le débit de circulation de l’eau équivaut à environ 13 m3/heure. C’est déjà un débit conséquent dans la mesure où les spas standardisées ne possèdent pas un volume d’eau de 13 m3. Il faut seulement 5 minutes pour renouveler totalement l’eau d’un spa de 1 m3. On est loin de ce qui ce fait pour la piscine.

Pompe de massage ou pompe de circulation permanente ?

Il ne faut pas confondre les deux et vous allez comprendre pourquoi.

La pompe de massage

  • La pompe de massage : c’est une pompe qui se retrouve essentiellement dans les spas de première génération. Souvent à deux vitesses, la pompe doit participer à la filtration et à la désinfection de l’eau de votre spa. Selon les réglages et la taille du spa, la pompe se met en marche entre 6 et 12 heures par jour. C’est assez conséquent et cela influe sur la consommation électrique d’autant que le déclenchement s’effectue aussi bien en heures creuses que pleines. Le deuxième mauvais point de la pompe de massage se retrouve au niveau du fonctionnement en cycle. En effet, entre les cycles les bactéries peuvent stagner.

Les pompes de circulation permanentes

  • Les pompes de circulation permanentes : C’est tout simplement une pompe de circulation qui fonctionne en continu et indépendamment des circuits de massage. Une telle pompe permet de donner du mouvement à l’eau en permanence, de la filtrer, de la désinfecter et de la maintenir à température. Les problèmes d’hygiènes disparaissent alors. De plus, l’eau qui circule en permanence a moins besoin d’être réchauffée et vous ferez aussi des économies à ce niveau là.

A savoir :

  • Une pompe de massage à deux vitesses consomme beaucoup plus (sur 24h) qu’une pompe de circulation permanente.

Souhaitez-vous donner votre avis sur cet article ?Pas de commentaires, pourquoi ne pas en laisser un ?