Le spa et le massage hydro / aérodynamique

Le spa et le massage hydro / aérodynamique

Il n’est plus ici question de se contenter du massage occasionné par le surpresseur d’air de votre spa. Ce ne sont donc plus les bulles qui vous massent mais une eau pulsée. Autrement dit, un jet d’eau qui contient également de l’air. Ces jets d’eau sont situés à divers endroits dans votre spa et vous pouvez en régler la puissance selon votre désir. Pour couronner le tout, les buses pulsantes sont équipées d’un filtre pour que la qualité de l’eau s’échappant du jet massant soit irréprochable.

Les bienfaits du massage hydro / aérodynamique

C’est bien simple, un tel dispositif est capable de remplacer un kinésithérapeute. En effet, le jet d’eau projeté sur votre corps participe au massage profond de la fibre musculaire et entraine également une stimulation de la circulation sanguine. Voilà de quoi débarrassez votre corps des courbatures ou des lourdeurs musculaires. La circulation sanguine ça a du bon et rien ne vaut un petit massage hydro / aérodynamique pour s’en rendre compte.

Je dis bien un petit massage car les excès sont à éviter. De sorte que, si le jet massant est trop puissant, vous pourriez endommager les tissus de votre peau. Il faut particulièrement faire attention au niveau de la nuque, des hanches, des creux de la colonne vertébral, et des plantes de pied.

Pour les plus feignants, sachez qu’il existe des buses de massage avec une action circulaire et verticale. Ainsi votre corps sera massé sur différentes parties sans avoir à faire le moindre effort. Les autres se contenteront des buses classiques et changeront de position pour alterner la zone de massage.

Un petit bémol malgré tout pour un tel massage qui n’est en aucun cas la solution miracle à toutes les douleurs. La profession de kinésithérapeute n’a pas vraiment souffert du développement du spa. En effet, rien ne remplacera jamais la main de l’homme et le savoir faire d’un professionnel de la santé. L’impact du massage hydro / aérodynamique sur notre corps est réel mais limité. Ceux qui ont des problèmes de circulation du sang ou des simples courbatures pourront espérer beaucoup d’un spa. Pour des problèmes plus sérieux, le spa ne remplacera jamais un kinésithérapeute.

Fonctionnement du massage hydro / aérodynamique

Une pompe ou un surpresseur d’air sont capables d’alimenter en pression et en débit les jets. Le principe est simple, l’eau du spa est aspirée et refoulée par la suite. Le mécanisme fonctionne grâce à une turbine fermée directement reliée aux buses qui se trouvent sur la paroi du spa.

La puissance de la pompe ou du surpresseur est variable. Entre 1,5 et 2 CV, c’est à vous de voir en fonction de comment vous aimez les massages. Avec un corps musclé, il ne faut pas avoir peur mais attention pour les autres. De toute façon, il est possible de régler la puissance au niveau des buses.

Le plus important pour bien choisir la puissance de votre pompe ou de votre surpresseur d’air c’est le débit. En effet, certaines buses de massage peuvent fonctionner avec des faibles débits. C’est notamment le cas pour les buses de faible diamètre avec un diamètre d’injection fin. Plus le diamètre du cône d’injection est important, et plus le débit nécessaire au bon fonctionnement du système doit être important. Pour les spas les plus grands, notamment ceux en construction maçonnée, le débit doit être suffisant pour permettre une action efficace des jets.

A savoir :

Il existe différents hydrojets dont les buses de massage sont adaptées pour masser une partie précise du corps (vertèbres, lombaires, dos, nuque, cou, ou épaules). Pour les femmes il existe également des hydrojets pour lutter contre la cellulite.

Souhaitez-vous donner votre avis sur cet article ?Un commentaire