L’hivernage de votre spa

L’hivernage de votre spa

L’hivernage est une pratique courante pour la piscine, c’est moins le cas pour un jacuzzi. En effet, pour un spa portable ou gonflable, il vous suffit de le rentrer dans un bâtiment pour qu’il y passe l’hiver bien à l’abri. Pour les autres types de spas extérieurs dont la pose est définitive, il va falloir affronter les rigueurs hivernales. Dans tous les cas, il est possible de profiter de son jacuzzi toute l’année, l’hivernage n’est donc pas une obligation.

Les étapes pour l’hivernage de votre spa

Si vous décidez de procéder à l’hivernage, il convient de procéder par étape pour être le plus efficace possible.

Tout d’abord, vous devez couper l’alimentation pour éviter tout fonctionnement du réchauffeur. Vous pouvez ensuite purger la cuve pour la vider de son eau. Une pompe immergée vous aidera dans cette opération notamment en ce qui concerne les éventuels débris de fond. Pensez également à purger le blower. Retirez tous les filtres et mettez-les au chaud pour l’hiver. Il est important que les filtres soient bien nettoyés et vidés de toute présence d’eau. Profitez-en pour faire le ménage au niveau du compartiment à filtre et du skimmer. Vérifiez l’état des canalisations et faire éventuellement des resserrages. Pour terminer, il faut veiller à vider toutes les canalisations et également purger les pompes à eau (en cas de gel, attention à la casse). C’est pourquoi, il ne faut pas hésiter à utiliser un aspirateur soufflant pour évacuer l’eau au maximum des différentes buses.

Ensuite, il va falloir penser à bien nettoyer les équipements restants. La coque doit être aussi propre que possible et aucune trace d’eau ne doit rester. Pensez également à fermer tous vos hydrojets. Même chose pour la couverture qui doit être comme neuve aussi bien la surface extérieure qu’intérieure. Si vous avez des panneaux amovibles, il faut veiller à bien les fermer et les visser. Vous pouvez également utilisez de la laine de roche pour couvrir tous les tuyaux. Une gaine en mousse fera l’affaire pour les tuyaux volants. Vous pouvez également vous tourner vers une couverture d’hivernage spécialement adaptée. Une solution économique pour éviter les risques de gel.

A savoir :

  • Les antigels sont déconseillés pour l’hivernage d’un spa car les éventuels résidus seront difficiles à éliminer par la suite.

Et pour la remise en route ?

Commencez par ouvrir tous les hydrojets. Utilisez le skimmer pour remplir votre spa. C’est un bon moyen pour amorcer facilement votre pompe. Vous pouvez rétablir l’alimentation électrique et activer les commandes de chaque pompe. Laisser en marche pour permettre ainsi à l’air de s’évacuer. Il est possible que l’eau ne circule pas alors que le moteur tourne. Il faudra alors ouvrir au maximum les vannes de purge de la pompe. Quand l’eau circule jusqu’au bassin, revissez immédiatement les vannes de purges. Pensez également à mettre en route toutes les pompes et votre blower pendant plus d’une minute. Les déchets dans les canalisations seront évacués et il faudra les éliminer avec une passoire. Nous arrivons enfin à la dernière étape. Il faut alors mesurer la qualité de votre eau et faire les ajustements nécessaires après avoir réinstaller le filtre.

L’hivernage demande beaucoup de sérieux et le plus simple est encore de s’en passer. Il est possible de profiter de son spa toute l’année alors pourquoi s’en priver ?

Utiliser son jacuzzi en continu

Utiliser son jacuzzi en continu

C’est sans aucun doute la solution la plus simple pour vous éviter les corvées d’hivernage. Il est important malgré tout de s’adapter et de respecter des règles essentielles.

En premier lieu, c’est la notice d’utilisation de votre spa qui doit faire office de bible. Certains spas sont équipés d’un système de protection hors gel qu’il faut activer en saison froide. Vérifier également les températures minimums à produire. Pour les spas qui fonctionnent en cycle, il faudra réduire la période d’arrêt.

Un autre détail qui à son importance : essayez de garder une température constante. Dans le cadre d’une utilisation quotidienne, cela vous coutera très cher de laisser refroidir et de réchauffer.

Le problème en hiver c’est que votre blower va injecter dans votre spa de l’air froid. Du coup, la consommation nécessaire en énergie pour garder votre spa à bonne température risque d’augmenter. Si possible, il peut être utile de fermer les buses d’arrivés d’air.

Dans l’ensemble, il faut avant tout veiller à ce que la température de l’eau reste stable mais également le niveau d’eau.

En cas de coupure de courant, pas de panique ! Mettez en place la couverture thermique en attendant le retour du courant.

Pour le nettoyage, ne vous compliquez pas la tâche. Il est recommandé de procéder à un nettoyage annuel alors vous attendrez les beaux jours pour le faire !

A retenir :

  • L’hivernage du spa n’est absolument pas obligatoire. Un fonctionnement en continu est donc possible.

Souhaitez-vous donner votre avis sur cet article ?Pas de commentaires, pourquoi ne pas en laisser un ?