Le robot à pression

Le robot à pression

Appelé aussi nettoyeur à pression ou robot pulseur, ce type d'appareil se branche sur une buse de refoulement ou sur une prise balai transformée en refoulement, par l'action d'un surpresseur. Il utilise la pression de l'eau pour fonctionner. Le robot à pression présente l'avantage d'être plus rapide et efficace que le robot hydraulique à aspiration, mais il est aussi nettement plus onéreux.

Fonctionnement du robot à pression

Le raccordement de ce type d'appareil peut s'effectuer de deux façons :

  • Sur une buse de refoulement, le robot utilise alors pression de l'eau générée par la pompe de filtration pour fonctionner. Ce type de robot est assez peu répandu.
  • Il est raccordé à un surpresseur électrique qui prélève de l’eau sur le circuit de filtration (au niveau du refoulement) et la renvoie sous pression vers le robot, généralement par la prise balai, parfois par une prise spéciale. Ce type de système est le plus largement répandu.

La pression de l'eau permet à l'appareil de se déplacer et d'aspirer les déchets du bassin par un effet Venturi (voir notre article l'effet Venturi et la circulation de l'eau). Tout comme le robot hydraulique à aspiration, il se déplace aléatoirement au fond du bassin, mais bien plus rapidement (notamment pour les appareils équipés d'un supresseur). Dans leur grande majorité, les robots à pression sont équipés d'un sac ou d'un filtre intégré pour récupérer les déchets aspirés, et ne sollicitent donc pas le filtre de la piscine.

Dans le cas d'une installation avec surpresseur, celui-ci sera installé dans le local technique et raccordé d'une part au tableau électrique et d'autre part à la colonne de refoulement. Le raccordement hydraulique doit-être réalisé avec des tubes en PVC rigides pour résister à la pression de l'eau. L'eau ainsi prélevée par le surpresseur est envoyée vers la prise balai sur laquelle sera raccordé le robot. Si cette installation n'a pas été prévue durant la construction de la piscine, elle nécessite généralement l'intervention d'un professionnel.

Les robots à pression disposent généralement de leur propre dispositif filtrant
Les robots à pression disposent généralement de leur propre dispositif filtrant

Avantages et inconvénients du robot à pression

Avantages
  • Le robot à pression est plus rapide et plus efficace que le robot hydraulique à aspiration.
  • Equipé de son propre dispositif de récupération des déchets, il ne sollicite pas les skimmers, ni le filtre et permet donc de limiter les lavages du filtre et les risques de colmatage.
  • Certains modèles sont équipés de brosses qui décollent les impuretés collées au fond du bassin avant de les aspirer.
  • Il est compatible avec tous les types de piscine, notamment avec les bassins de grande taille et de forme complexe.
Inconvénients
  • Le prix d'achat d'un robot à pression est plus élevé que celui d'un robot hydraulique à aspiration.
  • Les modèles avec surpresseur demandent une modification du circuit hydraulique de filtration : l'achat du surpresseur, plus l'intervention d'un professionnel pour l'installation vient alors augmenter le coût de l'appareil.

Le robot à pression pour quelle piscine ?

De par son mode de fonctionnement, le robot à pression est capable de nettoyer des bassins de grande dimension. Il est adapté aux piscines de forme complexe, avec de nombreux angles et des escaliers. Il convient également à tous les types de revêtements, liner, béton ou carrelage. Autrement dit, le robot à pression est polyvalent et s'adaptera à quasiment tous les types de bassin.

En conclusion :

De par son coût relativement élevé et son installation complexe, le robot à pression a été détrôné par le robot électrique auprès du public. Il reste néanmoins une bonne alternative et reste tout de même moins onéreux que le robot électrique pour une efficacité tout à fait honorable.

Souhaitez-vous donner votre avis sur cet article ?Pas de commentaires, pourquoi ne pas en laisser un ?