Tout sur le revêtement polyester

Tout sur le revêtement polyester

Le polyester est un revêtement stratifié, composé de couches successives de résine polyester et de fibres de verre. Ces strates constituent un revêtement étanche compatible avec un grand nombre de supports (béton, acier, bois, matériaux composites) et avec toutes les formes de piscines. Le revêtement polyester est très résistant et, étant indépendant du support, il ne souffrira pas d'éventuelles fissures de la paroi. Pour résumer, le polyester a toutes les qualités si ce n'est son prix, sensiblement plus élevé que celui d'un liner.

La mise en œuvre du polyester

Les différentes strates qui composent le polyester sont appliqués directement sur le chantier, cette opération très technique demande généralement l'intervention de professionnels expérimentés. Voici les étapes de cette mise en œuvre :

La préparation du support :

Le support doit être propre, sans poussières et homogène, il doit donc faire l'objet d'un nettoyage soigneux et éventuellement d'un ponçage avant la mise en œuvre. Une fois le support préparé on appliquera une résine d'accrochage, appelée aussi primaire qui servira d'agent de liaison entre le support et le revêtement.

L'application manuelle :

On commence par plaquer la fibre de verre sur la résine d'accroche, cette fibre se présente le plus souvent en rouleaux, on les pose donc sous forme de bandes qui doivent se chevaucher d'une dizaine de centimètres.
Avant d'appliquer la résine, on procède à l'ébullage en passant un rouleau sur les bandes de fibre de verre.
On applique ensuite une couche de résine qui doit recouvrir la fibre de verre. La résine se présente sous forme liquide, en pot. Avant de l'appliquer, on la mélange à un catalyseur qui provoquera le durcissement.
On alterne ainsi les couches successives jusqu'à obtention de l'épaisseur voulue.

L'avantage de l'application manuelle est qu'elle permet, si elle est réalisée correctement, d'obtenir une épaisseur de revêtement homogène sur toute la superficie du bassin. Elle demande en revanche un temps de travail important (plusieurs jours) et est donc coûteuse.

Application manuelle d'une couche de fibre de verre

Application manuelle d'une couche de fibre de verre

L'application par projection :

C'est une alternative à l'application manuelle, elle consiste à projeter à l'aide d'une machine un mélange résine / fibres de verre sur le support. Elle est plus rapide, donc plus économique, que l'application manuelle, mais le revêtement ainsi réalisé sera moins solide car non stratifié.

L'application par projection, c'est plus rapide mais c'est moins solide

L'application par projection, c'est plus rapide mais c'est moins solide

Application du gelcoat :

Le gelcoat constitue la finition du revêtement, il cumule une fonction de protection des couches précédentes et une fonction esthétique puisqu'il peut notamment être teinté par l'ajout de pigments. Après avoir poncé le support on applique le gelcoat au rouleau ou avec un appareil de projection. On distingue deux types de gelcoat : le topcoat paraffiné qui a un aspect satiné, et le gelcoat non paraffiné qui a un rendu mat.

Le gelcoat donne un beau rendu au bassin

Le gelcoat donne un beau rendu au bassin

Le problème de l'osmose :

L'osmose est un phénomène physique : si deux liquides de densités différentes sont séparés par une membrane semi-perméable, le liquide de densité moindre va traverser la membrane pour passer vers le liquide dont la densité est plus élevée. Or, de par sa composition moléculaire, le revêtement polyester est un liquide, si bien que, dans certains cas, l'eau du bassin va avoir tendance à traverser le gelcoat pour envahir la résine. Ce phénomène se produit à une échelle infinitésimale, mais peut finir par engendrer des cloques dans le revêtement après quelques années. Un problème qui peut aller jusqu'à nuire à l'imperméabilité du support.

  • L'osmose est souvent liée à un mauvais ébullage, c'est par conséquent un point à vérifier attentivement lors de l'application du revêtement.

Des cloques sur le polyester : c'est l'osmose !

Des cloques sur le polyester : c'est l'osmose !

A savoir :

Le revêtement polyester supporte mal les environnements basiques qui peuvent engendrer des dépôts de calcaire ou d’oxyde de fer. Pour prévenir ce problème, maintenez votre eau à un pH inférieur à 7,2.

Souhaitez-vous donner votre avis sur cet article ?Pas de commentaires, pourquoi ne pas en laisser un ?