La pose du carrelage de piscine

La pose du carrelage de piscine

Le carrelage est sans aucun doute le revêtement le plus prestigieux que l'on puisse choisir pour sa piscine. Sa pose reste une opération très technique qui va déterminer l'aspect final de la piscine et la durabilité du revêtement. Cette opération reste néanmoins réalisable par un non professionnel, et de nombreuses personnes ont réalisé leur carrelage elles-mêmes. Néanmoins, le meilleur des amateurs n'égalera pas la qualité des travaux réalisés par certains spécialistes de la mosaïque.

Le support

  • Le carrelage se pose uniquement sur les supports à base de ciment. Avant de poser le carrelage, il est recommandé d'attendre un délai de 3 mois minimum pour le béton et de 1 mois minimum pour les enduits et chape de mortier.
  • La pose du carrelage doit s'effectuer sur un support propre et sec, les impuretés ou l'humidité risquent de limiter l'efficacité de la colle et de causer un décollement des carreaux. Donc la première étape sera un nettoyage soigneux du support. Si vous collez vos carreaux sur un support qui a été peint il sera nécessaire de sabler la peinture avant de procéder à l'encollage.

L'encollage

On utilise essentiellement deux types de colles pour poser du carrelage de piscine :

  • Le mortier-colle : il s'agit d'un mélange de ciment et de résine synthétique qui présente une grande adhérence. Il se présente sous la forme d'une poudre homogène qu'on va gâcher avec une résine latex pour une meilleure étanchéité.
  • Le mortier époxy : pour les carreaux de petite taille, il présente l'avantage de permettre de réaliser le collage et le jointoiement en même temps.

Nos conseils pour l'encollage

  • Pour poser la colle sur le support, on utilise un peigne à colle, On choisira un peigne avec des dents plus ou moins larges, en fonction de la taille des carreaux. Plus les dents du peigne sont larges, plus l'épaisseur de colle sera importante. Si une grande épaisseur de colle est nécessaire pour les carreaux de grande taille, elle ne convient pas pour les petits carreaux de type mosaïque : la colle déborde entre les carreaux et l'on sera ensuite obligé de gratter cette colle superflue.
  • Le peigne à colle : choisissez la bonne largeur de dents

    Le peigne à colle : choisissez la bonne largeur de dents

  • Si vous collez des carreaux de grand format (supérieur à 6 x 6 cm) il est fortement recommandé d'effectuer un double-encollage (une couche sur le support, une couche sur le carreau).
  • Une des difficultés lors du collage des carreaux consiste à carreler bien droit, c'est pourquoi il est préférable de s'aider d'une règle.

Les joints

C'est un élément très important car les joints sont le point faible de votre carrelage, ils sont susceptibles de s'abimer au contact des produits chimiques de traitement de l'eau. Deux types de joints sont disponibles :

  • Le mortier joint : il est très pratique mais sa durée de vie est limitée, on considère qu'un renouvellement de ce type de joint est nécessaire après une dizaine d'année. Préférez les mortiers joints traités anti-bactérie, car les impuretés ont tendance à s'accumuler au niveau des joints.
  • Le joint époxy : Il est étanche à 99 %, très résistant aux agressions chimiques, et plus durable que le mortier joint, en revanche il est beaucoup plus difficile à utiliser. Attention, notamment, à nettoyer les carreaux immédiatement après la pose des joints, car une fois sèches, les traces d'époxy seront quasiment impossible à enlever des carreaux.

On utilise une taloche éponge pour nettoyer les carreaux

On utilise une taloche éponge pour nettoyer les carreaux

Pour jointer on utilise une taloche ou une raclette de carreleur (il en existe des modèles spécial époxy), ainsi qu'une taloche éponge pour nettoyer les carreaux au fur et à mesure.

Souhaitez-vous donner votre avis sur cet article ?Un commentaire