La piscine naturelle

La piscine naturelle

La piscine dite naturelle est originaire d’Allemagne. Cela fait déjà 20 ans que le concept est présent dans ce pays alors qu’il commence tout juste à se développer en France. Les allemands sont en avance en écologie par rapport aux français et la piscine écologique en est une preuve. Ce fameux concept consiste à traiter son bassin ou sa piscine de manière naturelle et donc sans utiliser de produits chimiques. La piscine écologique est avant tout un plan d’eau intégré de manière naturelle dans un environnement.

Fonctionnement et charmes de la piscine naturelle

La piscine naturelle est en fait un véritable écosystème composé de différentes zones notamment la zone de baignade et la zone de végétation. Cette zone de végétation doit être aussi grande que la zone de baignade pour remplir au mieux son rôle de filtration naturelle.

La zone de végétation est le poumon de votre piscine naturelle. C’est dans cette zone que l’eau de votre bassin est nettoyée. Les gaz carboniques y sont filtrés ainsi que les différents minéraux.

Pour une filtration naturelle particulièrement efficace, il est alors important de bien choisir les plantes qui vont constituer la zone de végétation. Il existe de nombreuses espèces de plantes aquatiques et votre choix ne doit pas être influencé uniquement pour des raisons esthétiques. Il faut aussi choisir des plantes utiles pour faire fonctionner au mieux votre écosystème. En effet, certaines plantes peuvent oxygéner parfaitement votre eau de bassin. Du coup, l’eau est plus saine.

Bien entendu, les plantes sont primordiales dans la zone de végétation qui juxtapose la zone de baignade. Pour autant, ce n’est pas le seul élément à prendre en considération. Il faut essayer de donner véritablement vie à cette zone et pas seulement avec des plantes. L’installation d’une lagune est notamment conseillée. Rien ne vous empêche, pour compléter le tout, d’ajouter de la vie animale. Il est aussi possible d’ajouter des petites roches, du sable, des grains d’argile ou de pouzzolane. Bref toute est bon à partir du moment on votre piscine naturelle respire la nature !

Une cascade naturelle ou artificielle a tout a fait sa place dans l’environnement de votre piscine biologique. Mis à part le coté esthétique, c’est un excellent moyen pour faire circuler l’eau de votre bassin et donc éviter à cette eau de trop stagner.

Pour rendre la filtration plus performante un système de pompe traditionnel est à envisager en complément de la filtration naturelle des plantes. Pour ceux qui veulent vraiment une piscine écologique, il est possible d’utiliser une pompe solaire.

La piscine naturelle ou biologique a donc un fonctionnement le plus naturel possible. Cependant, c’est la main de l’homme qui intervient pour réaliser un aménagement le plus efficace possible. Un étang est un bassin totalement naturel alors que la piscine écologique est une sorte d’étang artificiel organisé de façon naturelle. La piscine biologique, aussi naturelle soit-elle, a besoin d’une circulation d’eau, d’une pompe, et d’une membrane en caoutchouc dans le fond pour offrir une zone de baignade digne de ce nom.

N’oublions pas que dans beaucoup de cas, la piscine écologique a aussi une vocation ludique. C’est pourquoi elle doit pouvoir accueillir des baigneurs. La température de l’eau d’une piscine naturelle varie beaucoup en fonction de l’ensoleillement et de la saison. Pendant la saison froide, on peut gagner quelques degrés en utilisant un chauffage solaire. Il ne faut pas non plus tuer le charme de la piscine naturelle qui repose avant tout sur la nature, la végétation et la faune. L’avantage certains de la piscine naturelle c’est qu’en période hivernale, à défaut de pouvoir se baigner on peut toujours profiter de la beauté de son bassin.

Une cascade ou une fontaine est très utile pour une piscine naturelle. Cela permet d’éviter que l’eau ne stagne.

Une cascade ou une fontaine est très utile pour une piscine naturelle. Cela permet d’éviter que l’eau ne stagne.

Le chauffage solaire et son coté écologique particulièrement adapté à une piscine naturelle.

Le chauffage solaire et son coté écologique particulièrement adapté à une piscine naturelle.

A défaut de pouvoir s’y baigner en hiver, le charme de La piscine naturelle s’opère en toute saison !

A défaut de pouvoir s’y baigner en hiver, le charme de la piscine naturelle s’opère en toute saison !

Entretien et coût de la piscine naturelle

A partir du moment où l’équilibre de l’écosystème de votre piscine naturelle fonctionne bien, l’entretien est assez simple. Le problème c’est que pour arriver à cet équilibre, cela demande des efforts, une surveillance et donc une présence humaine accrue.

Certains vous diront que l’entretien d’une piscine naturelle est plus simple qu’une piscine traditionnelle. Dans un sens ce n’est pas faux. Mais la réalité c’est que cela demande plus de travail et de connaissance pour entretenir sa piscine écologique surtout au début.

Il faut bien réfléchir avant la construction de sa piscine écologique notamment à l’emplacement et aux plantes qui vont composer la zone de végétation. Une zone d’ombre est indispensable pour la zone de végétation. Tout simplement, car avec la chaleur, des algues peuvent proliférer et ce n’est pas une mince affaire de s’en débarrasser. La meilleure solution est d’avoir une taille de bassin assez conséquente et profonde. Un petit bassin exposé au soleil sera vite envahit par les algues.

Une fois que l’écosystème de votre piscine naturelle est bien en place l’entretien est assez limité mais en aucun cas il ne sera inexistant. Il y a toujours un petit détail à soigner. Il faut notamment tailler les différents végétaux et éviter que trop de feuilles ne tombent dans votre bassin en automne.

Avec le temps, il est inévitable qu’une couche de résidus végétaux se dépose sur les surfaces de votre piscine. La surface devient alors glissante mais après tout c’est bien une piscine naturelle que vous vouliez.

En ce qui concerne la qualité de l’eau, Il sera difficile de faire mieux qu’une piscine classique dont l’eau est traitée chimiquement. Cependant, les piscines naturelles sont de plus en plus performantes et la qualité de l’eau s’améliore au point que l’on peut admirer nager un poisson dans le fond de certains bassins.

La période de l’hivernage ne nécessite pas d’entretien particulier. Un grand bassin ne risque pas de geler et dans ce sens c’est beaucoup plus pratique qu’avec une piscine traditionnelle qui doit «fermer ces portes» et hiberner.

Au niveau du coût, les prix d’une piscine écologique et d’une piscine naturelle sont similaires. Pour un projet standard de même envergure il faut compter dans les deux cas un peu moins de 20 000 euros pour un beau bassin. Le secret pour faire des économies, c’est sans doute de construire soit même sa piscine écologique. Cela peut revenir 5 fois moins cher mais il faut un minimum de connaissance. Les guides sont nombreux dans ce domaine et il ne tient qu’à vous de bien vous informez.

L’avantage indéniable de la piscine écologique se retrouve plus sur le long terme. L’entretien se faisant de manière naturelle, les coûts sont réduits. Une piscine traditionnelle coûte beaucoup plus chère à entretenir.

Tant que l’équilibre de l’écosystème de votre piscine naturelle n’est pas à son maximum, l’entretien exige une présence humaine minutieuse.

Tant que l’équilibre de l’écosystème de votre piscine naturelle n’est pas à son maximum, l’entretien exige une présence humaine minutieuse.

Les plantes de la zone de végétation doivent être choisies avec le plus grand soin.

Les plantes de la zone de végétation doivent être choisies avec le plus grand soin.

Qui a dit qu’il était impossible d’avoir une eau transparente avec une piscine naturelle ?

Qui a dit qu’il était impossible d’avoir une eau transparente avec une piscine naturelle ?

Souhaitez-vous donner votre avis sur cet article ?Pas de commentaires, pourquoi ne pas en laisser un ?