L’étanchéité de votre piscine naturelle

L’étanchéité de votre piscine naturelle

Pour rendre votre bassin de baignade étanche, plusieurs possibilités s’offrent à vous. Il semble cependant que le moyen le plus utilisé soit la membrane dite EPDM (éthylène-propylène-diène monomère). Alliant efficacité et simplicité d’installation, cette membrane est particulièrement adaptée pour les piscines naturelles. Il existe pourtant des solutions plus écologiques tout aussi fiables.

La membrane EPDM

Le succès de la membrane EPDM pour garantir l’étanchéité de votre bassin de piscine naturelle s’explique par différentes raisons. Les qualités principales de cette membrane qui ressemble à une chambre à air sont :

  • L’adaptation : la membrane étant très souple, elle peut s’adapter à toutes les formes de bassin.
  • Le respect de l’environnement : Une telle membrane ne dégage aucune pollution particulière, elle est donc non toxique pour la faune et la flore de votre bassin.
  • La résistance : La membrane résiste aussi bien aux UV qu’aux variations de température et assure ainsi son rôle dans la longévité.

Contrairement aux autres membranes, il est possible de faire la pose par vous-même. Le poids de cette dernière est assez conséquent, il faudra donc s’y mettre au moins à deux. Les plis qui se forment lors de la pause de la membrane sont difficile à éviter. N’oubliez pas que l’étanchéité de votre bassin est la clé du succès de votre projet. Pour plus de sécurité, vous pouvez tout à fait passer par des professionnels pour la pose d’une membrane EPDM.

La couleur noire de la membrane sera appréciée par ceux qui veulent donner un effet miroir à leur bassin. De toute façon, dans le cadre d’une piscine naturelle, les couleurs sombres comme le noir ou le vert olive s’adaptent au mieux avec la vie aquatique. Si vous choisissez une membrane avec des couleurs claires, vous devrez effectuer un nettoyage fréquent.

Avant de mettre en place votre membrane étanche, il faut penser à poser les bondes de fond, skimmers et passe-parois. Il est donc préférable de sceller tous ses éléments au bassin avec du ciment à prise rapide avant de vous lancer. Une fois que la membrane est bien solidarisée avec la bonde de fond, pensez à mettre du lest sur la membrane pour qu’elle s’adapte bien à la forme de votre bassin avant le remplissage.

Pose d’une membrane EPDM dans un bassin naturel.

Pose d’une membrane EPDM dans un bassin naturel.

Utilisation de l’argile

L’argile est sans aucun doute le moyen le plus naturel pour permettre l’étanchéité de votre bassin. Il est préférable de posséder un terrain argileux pour utiliser cette méthode. Il suffit alors d’utiliser l’argile de votre terrain et de le damer. Une technique simple mais qui n’est pas vraiment efficace avec des bassins dont les parois sont trop abruptes.

Autre point, cette technique n’est pas parfaite dans le sens où son efficacité est limitée car l’étanchéité n’atteint jamais les 100 %. Il est alors préférable d’utiliser cette méthode s’il existe une source d’eau à proximité de votre bassin.

Il est aussi possible de se tourner vers une argile moins naturelle que tout le monde peut se procurer dans les «grandes surfaces de la construction». Vous pouvez par exemple achetez de la bentonite en poudre. Il suffit alors de placer la bentonite dans les parois et le fond du bassin. En effet, au contact de l’eau la poudre va se gonfler et assurer l’étanchéité de votre bassin.

Il existe aussi une solution toute simple pour assurer l’étanchéité du fond de votre bassin : procurez vous des petites briques d’argiles et placez-les sur le fond du bassin.

Les briques d’argile sont très efficaces pour assurer l’étanchéité du fond de votre bassin.

Les briques d’argile sont très efficaces pour assurer l’étanchéité du fond de votre bassin.

Dans l’ensemble, la membrane EPDM est le meilleur moyen pour garantir l’étanchéité de votre bassin. Les membranes en PVC ont une durée de vie limitée et ce n’est pas recommandé. Bien entendu, pour les piscines naturelles avec une construction maçonnée ou une coque en polyester le problème de l’étanchéité ne se pose pas vraiment car il n’y a pas vraiment de différence avec la piscine traditionnelle.

A savoir :

  • L’utilisation d’un feutre géotextile anti poinçonnement est nécessaire pour protéger la bâche.
  • L’huile de coude est un moyen efficace pour rendre les couleurs d’origines de votre membrane.
  • Placez les skimmers le plus haut possible pour éviter de rendre apparente la bâche de votre bassin.
  • Pour assurer l’étanchéité entre la membrane EPDM et la bonde de fond, vous pouvez utiliser un boudin de mastic en silicone.

Souhaitez-vous donner votre avis sur cet article ?Pas de commentaires, pourquoi ne pas en laisser un ?