L’eau de votre piscine naturelle

L’eau de votre piscine naturelle

La piscine écologique se veut la plus naturelle possible. Il est donc normal que l’eau qui constitue son bassin ne soit pas traitée chimiquement. L’eau dans la zone de baignade provient de la zone de régénération. Certes, il n’est pas nécessaire pour un baigneur de nager dans une eau grouillante de bactéries ou d’insectes. Il n’est pas non plus question de se baigner dans une eau javellisée…

L’eau de votre piscine écologique est vivante

Avec une piscine traditionnelle, on cherche par tous les moyens à rendre l’eau la plus neutre possible, le combat n’est pas le même dans le cadre de la piscine écologique. Cette dernière, est un écosystème et de ce fait, les insectes et les petits animaux y ont leur place.

L’eau de votre bassin de piscine doit être pleine de petits organismes comme les bactéries. Cela permet d’avoir une bonne qualité d’eau. Autrement dit, une eau traitée n’est pas adaptée pour une piscine écologique.

Une eau avec différents organismes permet le développement du phytoplancton et du zooplancton. Une base nécessaire qui servira de nourriture aux éventuelles grenouilles, libellules et autres escargots. Bien entendu, ces animaux n’ont pas spécialement vocation à vivre dans la zone de baignade. De toute façon, si vous utilisez régulièrement la zone de baignade, aucun animal ne pourra choisir de s’y installer. Les animaux préféreront sans doute la zone de régénération avec les nombreuses plantes pour être plus tranquille.

Cela ne veut pas dire que toute vie animale est à prescrire dans la zone de baignade. Il est d’ailleurs possible d’introduire dans cette zone des poissons qui se montreront très efficace pour venir à bout des larves aquatiques de moustique. Il existe de nombreuses espèces de poissons domestiques pouvant jouer un rôle bénéfique pour votre bassin. Les baigneurs devront alors apprendre à partager leur lieu de nage avec les poissons. Une cohabitation qui ne pose aucun problème à part avec des piranhas !

Espèce de poisson domestique pour bassin de piscine.

Espèce de poisson domestique pour bassin de piscine.

Les escargots aquatiques raffolent des bassins écologiques.

Les escargots aquatiques raffolent des bassins écologiques.

L’équilibre biologique de votre eau de bassin

La piscine biologique étant un écosystème, elle nécessite de la patience avant de parvenir à un équilibre. Tant que l’équilibre n’est pas atteint il est possible que votre eau se charge en algue et participe ainsi à la détérioration de votre bassin. C’est un phénomène inévitable du moins pour les premières semaines.

Il faut compter entre 1 an et 16 mois avant que votre bassin ne devienne équilibré. Durant cette période, la qualité de l’eau peut varier et les algues peuvent proliférer. C’est une période transitoire pendant laquelle vous aller pouvoir admirer la dimension écologique de votre piscine. On ne traite pas le problème avec des produits chimiques mais on laisse la nature rétablir la balance.

L’écosystème de la piscine écologique ne se construit pas en une journée. Pour rendre la zone de régénération opérationnelle, il faut aussi du temps. Les végétaux que vous pouvez planter dans cette zone ne vont pas pousser du jour au lendemain. Là encore, il faut attendre au minimum trois mois avant que la magie ne commence à s’opérer et que la végétation commence à jouer son rôle d’épuration.

En attendant de parvenir à un équilibre parfait, vous pouvez toujours combattre la prolifération des algues. A défaut d’avoir un écosystème assez performant pour lutter naturellement contre le phénomène, il vous reste toujours la possibilité d’utiliser un robot ou un aspirateur de piscine. Certes, ce n’est pas très «écolo» comme procédé mais pour les débuts il n’y a pas d’autres solutions.

L’équilibre de votre eau de bassin passe aussi par une eau à bonne température. Dans le cadre d’une piscine écologique, l’eau se réchauffe plus rapidement qu’une piscine classique. Donc, les jours chauds, votre eau de bassin sera chaude. La température de l’eau s’adapte en fonction des saisons.

En règle générale, la température idéale est estimée entre 20 et 26 degrés. La température de l’eau n’a pas pour vocation d’être changée au doigt et à l’œil. Il s’agit d’une piscine naturelle ! Cependant, il est possible de prévoir un système de chauffage de l’eau. Un système solaire ou à géothermie vous fera gagner jusqu’à 5 degrés supplémentaires. Un procédé écologique qui respecte l’écosystème.

L’équilibre biologique d’une piscine naturelle se créer au fil des saisons.

L’équilibre biologique d’une piscine naturelle se créer au fil des saisons.

Pour les plus écologistes, Le Cloeon Dipterum se fera un plaisir de nettoyer les algues sur les parties immergées de votre bassin.

Pour les plus écologistes, Le Cloeon Dipterum se fera un plaisir de nettoyer les algues sur les parties immergées de votre bassin.

Souhaitez-vous donner votre avis sur cet article ?Pas de commentaires, pourquoi ne pas en laisser un ?