Dimension de la zone de lagunage

Dimension de la zone de lagunage

Etant donné qu’une lagune est indispensable au bon fonctionnement du système de filtration de La piscine naturelle, il est important d’adapter la taille de la lagune en fonction de la taille de la zone de baignade. La taille n’est d’ailleurs pas vraiment déterminante. Le type de plante constituant votre lagunage où les facteurs climatiques sont des critères plus importants que la taille.

La dimension de la zone de lagunage en fonction du climat

Difficile de déterminer avec précision une taille idéale pour une zone de lagunage. Ce qui est sûr c’est que le climat influe fortement sur le pouvoir de filtration de votre lagon. En fonction de votre région, les températures varient mais aussi l’ensoleillement. Du coup, la sollicitation biologique n’est pas la même.

D’autres facteurs entrent aussi en considération comme :

  • La direction des vents qui favorisent l’oxygénation,
  • L’évaporation qui augmente la concentration en charge organique,
  • La pluviométrie et la qualité du milieu récepteur.

Toutes ces variables contribuent à rendre chaque zone de lagunage atypique. Généralement, on convient que le lagunage doit avoir une superficie comprise entre 50 et 100 pour cent de la surface totale du bassin de nage.

La profondeur de la zone de lagunage

Voilà au moins un domaine dans lequel nous pouvons accorder nos violons. En effet, l’ensemble des professionnels s’accordent à dire que dans le cadre d’une piscine naturelle une zone de lagunage se doit d’avoir une profondeur uniforme d’environ 50 centimètres.

Si vous dépasser 50 centimètres, vous vous exposerez à des complications et je pense que cela est à éviter. Tout simplement car avec une profondeur trop importante, il devient difficile de maitriser la circulation de l’eau. De plus, des zones où l’oxygène manque peuvent se créer. Si l’oxygène n’est pas assez présent dans votre eau, les bactéries pathogènes vont se développer et il y a aussi un risque de fermentation gazeuse.

Pour permettre de limiter le phénomène d’évaporation, l’eau de votre zone de lagunage doit être présente entre 5 et 8 centimètres en dessous de la pouzzolane. C’est aussi un bon moyen pour oxygéner votre eau de bassin.

Que se passe-t-il en cas de lagunage trop petit ou trop grand ?

Un lagunage trop petit :

Bien entendu vous ne pourrez pas vous faire une idée de l’efficacité de votre lagunage avant de l’avoir utilisée pendant une année complète. Après une année de fonctionnement certains signes peuvent laisser à penser que votre lagune est trop petite :

  • Une présence abondante d’algue,
  • Un équilibre écologique fragile,
  • Une taille démesurée de vos plantes aquatiques,
  • Une eau dont la transparence laisse à désirer.
Un lagunage trop grand :

Si la taille de votre lagune est trop importante par rapport à la taille de la zone de baignade, cela n’est absolument pas dramatique. Cela ne débouchera sur aucun effet pervers. Au pire des cas, une zone de lagunage d’une trop grande taille rend difficile la bonne implantation des végétaux. Certains de ces végétaux ne pourront pas être alimentés correctement et le développement sera d’autant plus long. Il est même possible de voir des végétaux avec un feuillage pas vraiment resplendissant.

Rappel :

  • Il vaut mieux avoir une zone de lagunage trop grande que trop petite.
  • La superficie de la zone de lagunage est fonction de la superficie de la zone de bassin et du climat.
  • La profondeur de la zone de lagunage doit approcher les 50 centimètres (profondeur uniforme dans l’ensemble de la zone).

Piscine naturelle et sa zone de lagunage.

Piscine naturelle et sa zone de lagunage.

La surface de la zone de lagunage de cette piscine naturelle correspond à la surface de la zone de bassin.

La surface de la zone de lagunage de cette piscine naturelle correspond à la surface de la zone de bassin.

Souhaitez-vous donner votre avis sur cet article ?2 Commentaires... Pourquoi ne pas en laisser un ?