Piscine hors sol et sécurité

Piscine hors sol et sécurité

Les piscines hors sol ne sont pas concernées par la loi du 3 janvier 2003 concernant la sécurité des piscines, qui s'applique uniquement aux piscines enterrées et semi enterrées. Légalement, les propriétaires de piscines hors sol ne sont donc tenus à aucune obligation au sujet de la sécurité de leur piscine. Néanmoins les dangers sont bien réels, notamment en ce qui concerne les jeunes enfants, rappelons qu'une hauteur de 25 à 30 cm d'eau est suffisante pour qu'un enfant en bas âge se noie. Voici donc nos conseils pour sécuriser votre piscine hors sol.

Sécuriser l'accès au bassin

En 1997, un enfant âgé de 2 ans et demi s'est noyé dans une piscine hors sol en utilisant l'échelle d'accès à la piscine, celle-ci n'ayant pas été retirée après la baignade. Ce tragique accident doit nous rappeler que le point essentiel de la sécurité des piscines hors sol concerne l'accès au bassin. La Commission de la sécurité des Consommateurs émet un avis très clair à ce sujet :

"Il est recommandé aux propriétaires de piscines hors sol dont la paroi est inférieure à 1,20 m et d'une surface équivalente à celle d'une piscine standard (4 x 8 m) d'installer un dispositif de sécurité (barrière etc.) autour du bassin ou sur les parois, pour prévenir les risques de noyades d'enfants âgés de moins de 6 ans."

En ce qui concerne les échelles d'accès au bassin :

"Le poids de l'échelle doit être compatible avec la nécessité de retirer celle-ci après l'utilisation du bassin. Un élément fixe de l'échelle devrait pouvoir rester à l'intérieur de la piscine pour permettre à un enfant de s'y agripper."

Quel dispositif de sécurité pour ma piscine hors sol ?

L'échelle de sécurité

Un grand nombre d'échelles d'accès au bassin sont équipées de différents dispositifs qui sécurisent l'accès au bassin.

Les marches amovibles : elles permettent d'enlever les marches situées du coté extérieur du bassin qui se clipsent et se déclipsent à volonté.

Les marches amovibles

L'échelle relevable : ce système permet de relever les marches d'accès au bassin, les rendant ainsi inaccessibles aux enfants.

L'échelle relevable

L'échelle avec porte : elle est équipée d'une porte avec fermeture automatique qui empêche l'accès à la piscine.

L'échelle avec porte

Si votre échelle n'est équipée d'aucun de ces dispositifs, la meilleure des solutions consiste à la retirer après chaque utilisation.

La barrière de protection et l'alarme périmétrique

Une autre possibilité pour sécuriser l'accès au bassin est l'installation d'une barrière de protection ou d'une alarme périmétrique, ces dispositifs font partie des dispositifs de sécurité autorisés par la loi du 3 janvier 2003 qui concerne la sécurité des piscines enterrées et semi enterrées. L'utilisation de ce type de système pour une piscine hors sol permet donc de bénéficier d'un dispositif de sécurité homologué qui doit répondre à des normes précises.

Pour en savoir plus sur ce sujet, nous vous conseillons la lecture de nos articles :

Nos conseils de sécurité

Quelque soit le dispositif de sécurité utilisé, rien ne remplace la vigilance des adultes lorsque de jeunes enfants se trouvent à proximité du bassin.

Désignez un seul adulte comme responsable de la surveillance, pour éviter tout malentendu.

Evitez de laisser trainer à proximité du bassin tout objet qui pourrait permettre d'y accéder en l'escaladant (chaises, tables…).

Vérifiez toujours que votre dispositif de sécurité est opérationnel après la baignade (échelle relevée, porte de barrière fermée…)

A savoir :

Rappelons que les bâches pour piscines hors sol ne sont soumises à aucune norme concernant la sécurité. Elles ne constituent donc pas un dispositif de sécurité satisfaisant pour empêcher les enfants d'accéder au bassin.

Souhaitez-vous donner votre avis sur cet article ?Un commentaire