Réussir l’hivernage d’une piscine hors sol

Réussir l’hivernage d’une piscine hors sol

Votre piscine hors sol va passer l'hiver dehors et vous avez envie de la retrouver en bon état à la prochaine saison. L'hivernage est une étape délicate qu'il convient de préparer avec soin pour éviter que votre piscine ne subisse des dommages parfois irréparables durant l'hiver, notamment à cause du gel. Quelques gestes simples vous permettront de protéger votre piscine pendant qu'elle est inutilisée, et de la retrouver intacte pour les beaux jours. Sachez que l'on commence généralement l'hivernage de sa piscine lorsque les températures avoisinent les 12 °C.

Les bons gestes pour hiverner votre piscine hors sol

  • La première étape consiste à contrôler l'équilibre chimique de votre eau, contrôlez notamment le pH et la dureté de l'eau. Démarrer l'hiver avec une eau bien équilibrée est essentiel pour repartir sur de bonnes bases au début de la saison suivante.
  • Retirez tous les équipements de votre bassin : skimmer flottant, échelle… Si vous avez une piscine gonflable, profitez-en pour vérifier que le boudin gonflable est correctement gonflé.
  • Procédez à un nettoyage complet de l'extérieur et de l'intérieur de la piscine. Rappelez-vous que l'eau du bassin n'est pas filtrée durant l'hivernage et que toutes les impuretés qui stagnent vont polluer l'eau en se dégradant. Assurez-vous, durant cette opération, que votre piscine ne présente aucune fuite.
  • Procédez à un traitement choc, puis versez un produit d’hivernage dans l'eau de votre bassin. Les produits d'hivernage cumulent les fonctions : anti-algues, anticalcaire, fongicide et antibactérien.
  • Baissez le niveau d'eau de façon à ce qu'il se trouve une dizaine de centimètres en-dessous du skimmer.
  • Nettoyez le filtre, puis purgez-le, ainsi que la pompe et les canalisations, pour éviter qu'elles ne soient endommagées par le gel. Stockez le filtre et la pompe à l'abri du froid.
  • Bouchez la buse de refoulement avec un bouchon de colmatage.
  • Si vous habitez une région particulièrement froide où le gel est fréquent, il est préférable de prendre une précaution supplémentaire car l'eau se dilate en gelant et exerce une pression sur la structure de la piscine, au risque de l'endommager. Pour prévenir ce problème, il existe des flotteurs spéciaux, qui placés dans le bassin, vont absorber la poussée du gel.
  • Recouvrez votre piscine d'une bâche d'hivernage. Soyez vigilant, car la plupart des couvertures d'hivernage fournies avec les piscines hors sol ne constitue pas un dispositif de sécurité et ne joue donc aucun rôle préventif si des enfants jouent autour de la piscine durant l'hiver.

A l'abri sous sa bâche votre piscine attend les beaux jours…
A l'abri sous sa bâche votre piscine attend les beaux jours…

A vérifier régulièrement durant l'hiver

  • Si vous avez une piscine gonflable, contrôlez ponctuellement que le boudin gonflable ne se dégonfle pas. Un boudin qui se dégonfle peut entrainer un effondrement de la piscine.
  • L'un des problèmes fréquent durant l'hiver est l'accumulation d'eau de pluie qui peut amener la bâche à se déformer voire à se déchirer. Pour y remédier certaines bâches sont équipées d'une grille d'évacuation des eaux de pluie, si votre bâche n'en est pas dotée, il existe des pompes d'évacuation qui permettent de drainer l'eau qui s'est accumulée sur la bâche.
  • Vérifiez également le niveau d'eau de temps à autre afin de vous assurer que votre piscine ne fuit pas.

En conclusion :

Si vous avez préparé votre hivernage soigneusement, il n'y a aucune raison que vous ne retrouviez pas une piscine totalement fonctionnelle pour les beaux jours. Un bon hivernage c'est également l'assurance de prolonger la durée de vie de votre piscine. N'oubliez pas de consulter le mode d'emploi fourni avec votre piscine qui est susceptible de vous procurer des informations spécifiques concernant l'hivernage de votre modèle de bassin.

Souhaitez-vous donner votre avis sur cet article ?Un commentaire