Quel bois pour ma piscine ?

Quel bois pour ma piscine ?

Parmi les matériaux qui peuvent servir à construire une piscine, le bois est un cas à part. Ce matériau noble possède des caractéristiques qui lui sont propres selon les différentes essences ou les traitements subis. Le choix du bois avec lequel sera fabriqué votre piscine aura un impact sur sa longévité et sur la durabilité de ses qualités esthétiques. C'est pourquoi il est important de connaitre les spécificités des différents types de bois : elles peuvent faire la différence au moment de l'achat.

Les différentes variétés de bois

Les bois sélectionnés pour la construction de piscines doivent répondre à certaines exigences, ils doivent résister à l'humidité, aux champignons et aux nombreux insectes xylophages (qui se nourrissent du bois). Certains bois, généralement les bois exotiques, présentent ces qualités de façon naturelle. D'autres bois, comme le pin du Nord, nécessitent un traitement pour acquérir les qualités indispensables à leur utilisation et sont moins onéreux que les bois exotiques.

La norme NF EN 335-2 classe les différents types de bois en fonction de leur résistance à l'humidité : les bois de classe 1 étant les moins résistants tandis que ceux de classe 5 peuvent, par exemple, rester en contact permanant avec l'eau de mer. Pour la construction d'une piscine, on choisit généralement des bois de classe 4 ou 5, on trouve également des bois de classe 3, mais ils sont à éviter.

Le traitement du bois

Comme nous l'avons vu précédemment, certains bois subissent un traitement qui permet leur utilisation pour la construction de piscines. Il existe actuellement deux types de traitement :

  • Le bois traité par autoclave : Le bois est mis sous vide puis immergé dans un produit chimique et mis sous pression, le produit de traitement va ainsi totalement l'imprégner. Ce traitement permet à un bois quelconque d'acquérir les qualités d'un bois de classe 4, autrement dit une excellente résistance à l'humidité, aux insectes et aux champignons. L'inconvénient du traitement autoclave est qu'il fait appel à des produits potentiellement toxiques pour l'homme et pour l'environnement. On utilisait autrefois le chrome et l'arsenic, mais ces produits hautement toxiques sont désormais interdits.
  • Le bois thermo traité : ce procédé d'origine finlandaise consiste à passer le bois dans des fours où il va être soumis à une forte température (plus de 200°C) durant 24 h. Durant le traitement, le bois est baigné dans une atmosphère de vapeur d'eau pour éviter sa combustion. Le thermo traitement présente l'avantage de n'utiliser aucun produit chimique, ce qui en fait le procédé le plus écologique.

Les bois exotiques

Leurs qualités naturelles en font les bois idéaux pour la construction de piscine, il en existe plus de soixante espèces dont les utilisations varient selon leurs spécificités. Généralement issus d'Afrique, d'Amérique du Sud ou d'Asie, certains de ces bois sont également utilisés dans la construction navale. Souvent plus résistants que les bois traités, ils sont également plus onéreux. Parmi les essences les plus utilisées citons, par exemple : le tek, le doussié ou le kosso.

Si vous optez pour une piscine en bois exotique, sachez que la commercialisation de ce type bois est parfois anti-écologique: coupes illégales, déforestation massive qui pourraient entrainer à cours terme la disparition de certaines essence et d'écosystèmes entiers. Pour préserver la nature, choisissez des bois certifiés par le label FSC (Forest Security Council) ou bien PEFC (Programme Européen des Forêts Certifiées) qui garantissent que le bois provient de filières éthiques.

Souhaitez-vous donner votre avis sur cet article ?Pas de commentaires, pourquoi ne pas en laisser un ?