Piscines en bois semi-enterrées et enterrées : Installation

Piscines en bois semi-enterrées et enterrées : Installation

Vous avez opté pour une piscine utilisant le bois comme matériau principal et vous souhaitez que celle ci soit enterrée ou semi-enterrée alors voici quelques explications sur le déroulement de l'installation et les choses essentielles à savoir sur ce type de piscines.

Il est clair que les piscines en bois ont de plus en plus la cote car alliant esthétisme et facilité de montage, de plus en plus de particuliers optent pour ces bassins vendus en kit ou fabriqués sur mesure dont les prix sont plus abordables que des constructions dites classiques.
Nous parlerons donc des piscines en kit uniquement car en ce qui concerne les créations sur mesure l'installation est à réaliser par un professionnel ou tout au moins un propriétaire très habile de ses mains.

Le bois permet d'enterrer une piscine, même de grande taille car ses propriétés en font un matériau robuste et solide sur le long terme même si celui ci a tendance à légèrement se déformer, se fissurer ou changer de teinte à cause des agressions extérieurs.

En réalité ce qui diffère de la mise en place d'une piscine enterrée ou semi-enterrée avec une piscine hors sol en bois est que des travaux de terrassement sont nécessaires car le montage par lui même n'est pas très différent, si ce n'est qu'il sera bien plus long.

78

Choisir l'emplacement :

Ces conseils sont valables pour tous les types de piscines qu'elles soient hors sol ou non et relèvent plus du bon sens qu'autre chose. Mais il est bon de rappeler qu'une piscine enterrée ou semi-enterrée ne pourra pas être déplacée une fois en place comme c'est le cas pour certaines piscines hors sol. Il est donc encore plus important de choisir un bon emplacement pour ce type de piscines et de prendre en compte d'autres critères qu'une piscine hors sol peut ignorer.

  • Un emplacement ensoleillé : Choisissez, si votre terrain le permet, un emplacement ou le soleil est le plus présent possible durant la journée, cela vous permettra d'avoir une eau réchauffée par celui ci et d'optimiser le travail de réchauffement de votre bâche d'été si vous comptez en utiliser une.
  • Un emplacement propre : J'entends par propre un endroit ou des arbres et autres sources de saletés ne sont pas présents car vous donneriez du fil à retordre à votre système de filtration et vous risqueriez de ne jamais avoir une eau propre et limpide comme nous le souhaitons tous.
  • Un emplacement sans vent : Ou alors avec le moins possible car celui ci pourrait être responsable d'accumulations de débris dans l'eau et surtout refroidirait celle ci. Et puis pour l'installation des skimmers et des buses de refoulement le vent est un élément important à prendre en compte. Les skimmers doivent toujours être placés face au vent et sur une largeur et les buses de refoulement en face de ceux ci, dans la grande majorité des cas bien évidemment.
  • Un emplacement sans rochers : Des rochers ne sont jamais une bonne solution pour poser quelque chose d'aussi lourd qu'une piscine dessus, sans parler du fait que ceux ci abimeraient de toute évidence le dessous du bassin sur le long terme car ils bougent en même temps que les mouvements du sol.
  • Un emplacement non argileux : Le problème avec les terres argileuses est qu'elles gonflent lorsqu'il pleut et qu'elles se rétractent lorsqu'il faut chaud, de ce fait, le sol en dessous de votre bassin ne serait jamais réellement stable et nécessiterait l'installation d'un système de drainage.
  • Un emplacement stable : Seul un professionnel pourra juger de la stabilité du terrain sur lequel sera coulé la dalle en béton qui servira de support à votre bassin. C'est un point extrêmement important car une fois la piscine construite il sera trop tard et les conséquences pourraient être catastrophiques sur la structure qui serait soumise sans arrêt aux mouvements de la terre.
  • Un emplacement plat : Dans la mesure du possible évidemment car pour les résidents des zones montagneuses cela n'est pas une mince affaire. Si le choix ne se présente pas, il faudra bien sur de gros travaux de terrassement permettant de créer un socle plat et solide pour votre piscine, généralement le choix d'une piscine hors sol pour ces zones est le meilleur, bien plus simple et sure à mettre en œuvre.
  • Un emplacement sec : Tout cela est relatif bien sur car en pratique c'est impossible d'installer son bassin a un endroit sec. Ce que je sous entends c'est que dans le cas ou vous avez un terrain en pente il faudra penser que l'eau de pluie descendra du haut de votre terrain vers le bas et que si vous installez votre piscine dans la partie basse vous risquez d'être confrontés à quelques problèmes. Il faudra donc dans ce cas penser à un système de drainage de l'eau de pluie pour éviter que celle ci n'endommage votre structure et pollue l'eau. N'oublions pas que nous parlons de piscine en bois.
  • Un emplacement discret : Inutile de le redire mais je le redis quand même, pensez au calme de vos voisins à votre intimité également. L'utilisation d'une piscine entraine beaucoup de bruit, vos voisins pourraient vite détester les périodes estivales surtout si vos enfants sont nombreux …

Travaux de terrassement :

Une fois l'emplacement choisi, je sais, ça n'a pas été si facile qu'on le croit, les travaux de terrassement peuvent commencer. Si vous avez suivi nos conseils, ceux ci seront le plus limité possible.

Deux choix s'offrent à vous, vous louez le matériel pour effectuer le terrassement vous même ou vous faites appel à une entreprise spécialisée qui fera ça certainement mieux. Que vous le fassiez vous même ou non le respect scrupuleux des cotes fournies par la documentation de votre piscine est impératif, veillez à ce que l'entreprise que vous aurez choisi respecte ces cotes.

En quoi consiste le terrassement :

Il s'agit de creuser un trou dans lequel sera construit votre future piscine. Il faut que celui ci soit plat et stable et sans saletés comme les pierres, racines ou rochers, enfin rien qui puisse ensuite faire bouger la structure de la piscine une fois installée.

Les travaux de terrassement comprennent également les tranchées pour les canalisations du local technique et des branchements électriques. A moins que vous n'utilisez un groupe de filtration autonome auquel cas vous n'aurez pas besoin d'un local technique.

Une fois la piscine construite, des travaux de remblayage sont nécessaires pour boucher les trous sur tous les cotés du bassin et assurer une structure bien en place.

Pour quel budget :

Bon, cette question est toujours ennuyeuse, le cout des travaux de terrassement est toujours en fonction de la superficie à traiter, autant dire du temps qu'il faudra aux ouvriers pour faire le trou. Comptez plusieurs milliers d'euros pour 2 à 3 jours de travaux effectués par des professionnels et comptez environ 250 euros par jour si vous souhaitez louer vous même un godet pour le faire. Mais bon, pour ce dernier choix, il faudra quand même s'y connaître ou être très motivé!

Montage de la piscine :

Quand vous regardez par la fenêtre de votre maison vous voyez un beau trou et imaginez déjà le moment ou vous plongerez dans celui ci la tête la première mais malheureusement ce rêve ne prendra forme qu'une fois le montage et le remplissage effectués, même si le plus gros est fait il reste quand même quelques semaines avant de pouvoir en profiter.

L'étape du montage prendra en effet d'une semaine à plusieurs semaines selon si vous êtes seuls ou accompagnés d'autre bras.

Tout de suite après le terrassement :

Il faudra couler la dalle en béton qui accueillera votre bassin. En effet, le sol tel quel ne pourra pas supporter la charge exercée par la piscine, un socle en béton permettra de mieux répartir la charge tout en épousant le sol. Un minimum de 12 centimètres est nécessaire mais cette valeur est approximative car ce sera surtout selon la superficie et le volume du bassin que l'on déterminera cette donnée.

La encore, il faudra faire appel à un professionnel car de toute évidence personne ou presque ne sait faire ce genre de choses et il faut vraiment que ce soit bien fait sans quoi des dommages importants pourraient apparaître quelques années plus tard.

Après la dalle en béton :

Le plus important est fait, il ne reste strictement plus que le montage à effectuer. Plus l'organisation sera bonne plus vous profiterez vite de l'eau de votre piscine. Avant de s'y mettre un plan d'action est peut être une bonne chose, le voici :

  • Préparation des outils : Et oui au lieu de chercher tout le temps ce qui manque dès qu'un problème est rencontré il est préférable de tout avoir à disposition avant, ça vous évitera des aller retour inutiles entre l'atelier et la piscine.
  • Outils à prévoir : Mètre, marteau, massette, crayon de bois, cales de plusieurs formes, perceuse, visseuse, dévisseuse, forets, niveau, tournevis plats, tournevis cruciformes, cutter, scie à métaux, colle et protections comme des gants et lunettes.
  • Première lecture de la documentation : Bien que la documentation fournie par les constructeurs soit souvent très détaillée une première lecture est une bonne chose car elle permet de retenir les gros points qu'il ne faudra pas oublier.
  • Mise en œuvre du montage : La documentation vous explique étape par étape quels éléments doivent être montés avant les autres, dans quel ordre, il faut impérativement respecter celui ci.
  • Règles de sécurité : Bricoler n'est jamais quelque chose à prendre à la légère, on se blesse vite et cela peut avoir de fâcheuses conséquences, respectez donc les consignes de sécurité classiques comme le port de protections pour les mains, les yeux et les pieds.

Une fois le montage terminée :

Ça y est votre piscine est en place, vous travaillez dessus depuis plusieurs semaines selon sa taille et le nombre de personnes que vous êtes mais tout n'est pas encore terminé. Il faut désormais remblayer les contours de la piscine et la mettre en eau.
Généralement vous ferez appel à une entreprise pour les remblais ou ce sera même déjà comprit dans le tarif du terrassement de base.

Le remplissage :

La mise en eau est vraiment la dernière étape une fois que le bassin et le local technique sont installés et fonctionnels.

- Une bonne chose serait de connaître la dureté ou la douceur de l'eau que vous comptez mettre dans votre bassin. Si vous avez déjà lu nos articles sur l'eau vous comprendrez que celle ci détermine quel type de filtration vous comptez utiliser. C'est un choix à faire avant d'acheter la piscine en fait car il ne s'agit pas de se retrouver avec une eau qui abimera le système de filtration car celui ci n'est pas fait pour traiter une eau trop dure.

- Même remarque en ce qui concerne l'eau d'un puits, vous êtes nombreux à vouloir utiliser cette eau certes gratuite mais qui bien souvent est gorgée de métaux tels que l'oxyde de fer ou le manganèse.

- Nous conseillons donc clairement de remplir l'eau de votre piscine avec une eau du robinet, la même que vous utilisez dans votre habitation afin d'éviter une bonne partie des problèmes.

- Le remplissage coutera cher avec l'eau du robinet, c'est un fait, mais vous économiserez certainement sur l'utilisation de produits d'entretien par la suite.

Piscine en bois semi-enterrée


Animation flash en provenance de © Piscine-center.net

Souhaitez-vous donner votre avis sur cet article ?3 Commentaires... Pourquoi ne pas en laisser un ?