La nage à contre-courant

La nage à contre-courant

Parmi les améliorations que l'on peut apporter à sa piscine, la nage à contre-courant est un équipement très populaire, notamment chez les propriétaires de piscine de petite taille. En effet, si votre piscine fait moins de 10 m de longueur et que vous souhaitez vous adonner à la natation, il peut être fastidieux de faire des allers-retours incessants. La nage à contre-courant est une solution à ce problème, elle permet une réelle pratique sportive, ainsi que des activités ludiques ou d'hydrothérapie, même dans une petite piscine.

Principe de la nage à contre-courant

La nage à contre-courant repose sur un principe simple qui consiste à aspirer et à refouler l’eau du bassin au moyen d'une pompe autonome et indépendante qu'on appelle généralement "pompe de nage". Cette pompe rejette l'eau en créant ainsi un courant dont l'intensité varie selon les réglages. Le dispositif est équipé d'une commande en façade qui permet de l'allumer et de le régler à tout moment. Certaines pompes proposent des équipements supplémentaires comme la balnéothérapie : des bulles d’air sont alors ajoutées à l’eau rejetée, ce qui crée des jets d’eau directionnels. On peut orienter et régler la puissance et l'orientation des jets pour bénéficier de massages d’eau localisés. Notez qu'il existe également des modèles de nage à contre-courant adaptés aux piscines hors-sol.

Conseils d'installation

  • Si vous avez prévu d'installer une nage à contre-courant au moment de la conception de votre bassin, il faudra sceller la pièce contenant les buses d’aspiration et de refoulement directement sur la paroi de la piscine pendant la construction du bassin. Cette pièce sera placée à une trentaine de centimètres sous la ligne d'eau. De plus, en plaçant la nage à contre-courant en face d’une évacuation du bassin (skimmer ou débordement), le courant favorisera l'évacuation des impuretés.
  • Si vous souhaitez intégrer une nage à contre-courant à une piscine déjà construite, la solution s'appelle nage à contre courant "hors bord", il s'agit d'un monobloc dans lequel tous les éléments du dispositif (pompe, aspiration et refoulement) sont installés. Le système dispose d'une partie émergée qui se fixe sur la margelle. Il est impératif de fixer le monobloc solidement, étant donné la puissance du jet.
  • Si votre appareil de nage à contre-courant dispose de fonction d'hydrothérapie, il vous faudra l'installer côté petit bain. En effet, pour bénéficier des massages, il est indispensable d'avoir pied. Prévoyez une hauteur d’eau de 1,10 à 1,40 m.
  • La distance minimum entre la nage à contre-courant et le mur d’en face doit être de 1,25 m pour garantir l’aisance des mouvements.
  • Pour être efficace, la pompe doit avoir un débit minimum de débit de 45 m³/h, en dessous de cette valeur il n'est pas vraiment possible de pratiquer la natation à contre-courant.
  • La pompe de nage sera installée sous le niveau d'eau de votre piscine et ne devra pas être éloignée de plus de 5 à 6 mètres de la piscine.

A savoir :

Outre son utilisation ludique ou sportive, la nage à contre-courant apporte d'autres bienfaits à votre piscine : le brassage de l'eau provoqué par les jets permet d'uniformiser la température de l'eau, de mieux répartir les produits de traitement et de faciliter la filtration. En revanche, sachez que l'utilisation d'une nage à contre courant peut modifier le pH de l'eau car l'agitation de l'eau cause une perte de gaz carbonique qui influe sur le pH.

Souhaitez-vous donner votre avis sur cet article ?Pas de commentaires, pourquoi ne pas en laisser un ?