La construction de votre bassin de piscine en béton

La construction de votre bassin de piscine en béton

La construction d’une piscine n’est pas une mince affaire. En fonction de votre budget et du type de piscine que vous désirez, il faudra choisir tel ou tel système de construction. Il existe de nombreux types de piscine et il est donc normal que les systèmes de construction ne soient pas les mêmes.

Les piscines avec une structure en béton

L’utilisation du béton pour la construction d’une piscine est monnaie courante. A la fois économique et efficace, ce système permet de construire des bassins classiques ou des bassins avec des courbes spécifiques. Ce qu’il faut savoir, c’est qu’une structure de piscine en béton peut être construite selon différentes méthodes.

La structure de piscine maçonnée : Les parois du bassin de la piscine sont construites avec des parpaings creux ou pleins. Dans les angles et tous les 2,50 m, la structure doit être renforcée par des poteaux en béton armé, un chaînage périphérique haut et un ceinturage armé bas et intermédiaire. Cela est valable pour les piscines dont le bassin dépasse une profondeur de 1,30 m. Le forme du bassin est la plus généralement rectangulaire car cette méthode n’est pas adaptée pour les bassins sinueux. Un simple arrondi est cependant possible. Une fois la structure en béton en place, un enduit de finition est appliqué sur la surface intérieure. Pour finir, un liner servira de revêtement et garantira l’étanchéité du bassin.

Bassin de piscine hors sol maçonné.

Bassin de piscine hors sol maçonné.

Bassin de piscine enterré  et maçonné.

Bassin de piscine enterré et maçonné.

La structure de piscine en béton coulé : On définit la structure du bassin par un coffrage de panneau de bois. Dans ce coffrage, on place un double lit de ferraillage dont l’extrémité se prolonge jusqu’à la chape. Le béton coulé formera ainsi une coque solide pour votre bassin. Il est nécessaire de traiter le cuvelage intérieur avec un enduit hydrofuge pour garantir une parfaite étanchéité. Les formes du bassin sont libres à partir du moment où le coffrage peut adapter la forme que vous souhaitez donner à votre bassin. L’avantage, par rapport à une piscine maçonnée, c’est que le revêtement n’est pas obligatoirement un liner.

Bassin de piscine dont le coffrage offre un coté avec une forme arrondie.

Bassin de piscine dont le coffrage offre un coté avec une forme arrondie.

Béton coulé  dans le panneau de coffrage d’un bassin de piscine.

Béton coulé dans le panneau de coffrage d’un bassin de piscine.

La structure de piscine en béton projeté : Il est donc ici question de la fameuse technique du gunitage. Le béton est alors projeté par une lance. Le bassin de la piscine n’est alors qu’un squelette de ferraille qui n’attend que ce béton projeté pour prendre vie. Ce procédé limite l’utilisation de l’eau avec le béton et donc les risques de rétraction. En effet, le béton étant projeté sous pression, il se compacte de lui même. Cette technique permet une totale liberté pour la forme du bassin et est donc particulièrement efficace dans le cadre d’une piscine paysagée.

Basin de piscine prêt pour une sa «séance de gunitage».

Basin de piscine prêt pour une sa «séance de gunitage».

La forme sinueuse de ce bassin est délimitée par un squelette en ferraille qui se fait couvrir par du béton projeté.

La forme sinueuse de ce bassin est délimitée par un squelette en ferraille qui se fait couvrir par du béton projeté.

Souhaitez-vous donner votre avis sur cet article ?Pas de commentaires, pourquoi ne pas en laisser un ?