Le local technique

Le local technique

La fonction première du local technique est d'héberger le dispositif de filtration, mais il peut aussi avoir bien d'autres usages. Aussi, en fonction de l'utilisation que l'on souhaite en faire, le local technique peut prendre différentes formes qui peuvent aller du simple coffre préfabriqué en polyester au pool house. A vous de choisir en fonction de vos besoins et de votre budget.

Contraintes du local technique

  • Etant donné les équipements qu'il héberge, le local technique doit être un endroit sec, étanche, aéré et protégé des intempéries (notamment du gel). N'oubliez pas que le local technique est un lieu qui doit rester fonctionnel, il doit par conséquent toujours rester propre et bien rangé. De plus, si vous vous servez de votre local technique pour stocker des produits chimiques de traitement de l'eau, pensez à en interdire l'accès aux enfants.
  • La taille du local technique peut être très variable en fonction de la taille de votre piscine et des équipements que vous souhaitez y installer. S'il ne contient que le dispositif de filtration, l'espace nécessaire est réduit, en revanche, si vous souhaitez y disposer une pompe à chaleur, par exemple, il faudra envisager un local de grande taille. Il est donc important de prévoir quel usage vous ferez de votre local technique avant de le construire ou de l'acheter. En tout cas, quel que soit la taille du local prévoyez toujours assez d'espace pour que la manipulation de vos équipements ne devienne pas fastidieuse
  • L'éloignement du bassin est également un facteur important, un local trop éloigné peut poser plusieurs problèmes. Par exemple, si votre dispositif de chauffage de l'eau est par trop éloigné du bassin, la longueur de tuyaux entrainera une déperdition de chaleur. De même, un local technique situé trop loin de la piscine nécessitera des pompes de plus grande puissance, donc un investissement supplémentaire. On préconise en général une distance de 5 à 10 m.

Choix de l'installation du local technique

Il existe plusieurs options pour installer son local technique, chacune a ses avantages et ses inconvénients, à vous de choisir celle qui vous convient le mieux.

  • Local technique enterré : Il présente l'avantage de ne pas occuper d'espace supplémentaire dans votre jardin. Il est situé sous le niveau d'eau de la piscine, ce qui permet d'avoir une pompe toujours amorcée. Il a l'inconvénient d'être inondable en cas de fuite sur le circuit, il sera par conséquent indispensable d'avoir des vannes parfaitement étanches. De plus, sa situation rend l'accès aux équipements et au système hydraulique assez difficile, avec la nécessité de vidanger la piscine.
  • Local technique semi-enterré : Il est installé environ 50 cm en dessous du niveau de l'eau, et présente par conséquent le même avantage que le local technique enterré, avec une pompe toujours amorcée. L'accès au système hydraulique est plus aisé, à condition de vidanger préalablement l'eau de la piscine de 50 cm.
  • Local technique hors-sol : Il peut se présenter sous la forme d'une cabane de jardin ou d'un luxueux pool house. Situé au dessus du niveau de l'eau, il nécessite une pompe auto-amorçante. En revanche l'accès aux équipements et les interventions sur le système hydraulique sont beaucoup plus aisés.
  • Local technique intégré : Il s'agit en général de coffres en polyester que l'on enterre à proximité du bassin. De nombreux fabricants proposent des coffres pré-équipés avec le dispositif de filtration. Le local technique peut également être installé sous l'escalier de piscine ou dans une paroi du bassin.

A savoir :

Un local technique contient des installations électriques, il vous faudra donc respecter la norme électrique C 15-100. Ainsi, si votre local technique est situé à moins de 3,50 m de votre piscine, il doit être bloqué par un système de verrouillage de sécurité, et équipé d'un disjoncteur différentiel 30 mA.

Souhaitez-vous donner votre avis sur cet article ?Un commentaire