La végétation autour de la piscine

La végétation autour de la piscine

La végétation qui entoure votre piscine participe à son embellissement. Les piscines paysagées apprécieront les plantes exotiques alors qu’une piscine graphique se doit d’être mise en valeur par une végétation sobre et classique. Dans tous les cas, l’harmonie est nécessaire entre la végétation, la piscine et son environnement. Cela implique une réflexion pour ne pas que la végétation nuise à l’usage ou l’entretien de votre bassin.

Évitez au maximum la proximité de la végétation avec votre piscine

La première erreur à éviter est de placer des végétaux trop prés du bassin. Les arbres sont efficaces pour apporter de l’ombre mais ils doivent être placés à une distance minimum de 7 mètres de votre piscine. Ainsi, la chute des feuilles ne contribuera pas à la pollution de votre eau.

Pour ce qui est du type de végétation, vous êtes le seul maitre à bord. Après tout, c’est à vous de choisir ce qui vous plait. Cependant, il n’est pas vraiment conseillé de planter des épineux. Il n’est pas agréable pour un baigneur de marcher sur une épine. Les ballons gonflables ne sont pas non plus amateurs.

Les arbustes fleuris, avec ou sans épines, sont donc à éviter. En effet, ce sont des arbustes très polluants pour votre eau de piscine. De plus, ils sont très sensibles au traitement chimique de votre eau de bassin.

Les arbres sont ici à une distance raisonnable de la piscine.

Les arbres sont ici à une distance raisonnable de la piscine.

Piscine paysagée avec des arbres sur le bassin… Cela contribue à la pollution de l’eau.

Piscine paysagée avec des arbres sur le bassin… Cela contribue à la pollution de l’eau.

Ne pas surcharger la végétation

Une autre erreur assez classique consiste à ne pas anticiper sur l’avenir. Par exemple quand on plante un arbre, il faut imaginer ce que cela peut donner 10 ans après. L’arbre va pousser aussi bien en hauteur qu’en largeur. Ce sera un bon moyen pour apporter de l’ombre mais attention aux racines qui peuvent endommager les structures de votre piscine.

Bien souvent, on a tendance à se lancer dans des plantations importantes pour améliorer l’environnement de la piscine. Le problème c’est que la végétation pousse et avec le temps, on se retrouve débordé. Il vous restera alors la possibilité de tailler la végétation. C’est une solution qui ne plait pas à tous les végétaux car certains supportent mal de se faire tailler annuellement. Cela est particulièrement vrai pour les conifères, les cèdres et les douglas.

Végétation importante autour d’une piscine. L’entretien et la taille des plantes deviennent alors une véritable corvée.

Végétation importante autour d’une piscine. L’entretien et la taille des plantes deviennent alors une véritable corvée.

Autre exemple d’une piscine entourée de végétation.

Autre exemple d’une piscine entourée de végétation.

La plage de votre piscine ne doit pas accueillir de végétation

Certains propriétaires de piscine ne se contentent pas d’implanter des plantes dans l’environnement proche de leur bassin. Ils utilisent carrément de la végétation pour servir de plage. Pourtant, l’utilisation de l’herbe n’est pas vraiment conseillée pour servir de plage. Ce n’est pas que ce n’est pas esthétique mais c’est le meilleur moyen pour polluer l’eau de votre bassin. Un baigneur qui sort et rentre de l’eau transportera avec lui une quantité importante de brandille d’herbe. La plage est située au plus prés de la piscine et elle doit éviter au maximum une décoration surchargée en végétation.

Plage de piscine totalement dépourvue de végétation qui s’intègre pourtant dans son environnement.

Plage de piscine totalement dépourvue de végétation qui s’intègre pourtant dans son environnement.

Une plage de piscine en gazon… A éviter !

Une plage de piscine en gazon… A éviter !

A savoir :

  • Les aiguilles de sapins ou de cèdres passent à travers le panier d’un skimmer et peuvent bloquer la pompe.
  • Une haie basse ou un muret autour de votre piscine peut être utile pour limiter l’invasion des déchets végétaux.

Souhaitez-vous donner votre avis sur cet article ?Un commentaire