Le déshumidificateur

Le déshumidificateur

Le déshumidificateur est un accessoire fort utile pour les piscines intérieures ou sous abri. En effet, lorsqu'une piscine se trouve dans une pièce fermée, l'évaporation de l'eau engendre une hausse de l'hygrométrie, autrement dit, du taux d'humidité de l'air. Cette augmentation de l'hygrométrie est une source de désagréments : elle peut notamment entrainer un développement de moisissures, de la condensation (buée) et gêner la respiration. Rares sont les propriétaires de piscine intérieure ou sous abri qui n'ont pas été confrontés à ce problème : le déshumidificateur est là pour y remédier.

Quelques notions concernant l'hygrométrie

Pour bien comprendre l'intérêt d'un déshumidificateur, il est utile de prendre connaissance des mécanismes qui sont en jeu lorsqu'une piscine se trouve dans une pièce fermée. Il faut savoir que la hausse du taux d'humidité de l'air est provoquée par l'évaporation de l'eau. Cette évaporation dépend de plusieurs facteurs : surface du bassin, température de l'eau, température de l'air et agitation de l'eau du bassin (débordement, nage à contre courant, ...)

Par exemple pour un bassin de 32 m² avec une eau chauffée à 26°C et une température de l'air à 26°C, 4,9 litres d'eau s'évaporent en 1 heure. Avec la même surface de bassin et la même température d'eau, on passera à une évaporation de 3,75 l/h avec une température de l'air à 28°C. Plus la quantité d'eau qui s'évapore est grande plus le taux d'hygrométrie sera élevé, on considère qu'un taux d'hygrométrie confortable se situe entre 60 et 70 %, l'air n'est alors ni trop sec ni trop moite. La connaissance de ces paramètres vous permettra d'optimiser le paramétrage de votre équipement de déshumidification.

Le déshumidificateur en détail

La majorité des déshumidificateurs actuels fonctionnent sur le principe de la condensation :

  • L'air ambiant, chargé d'humidité, est aspiré puis refroidi, ce qui va provoquer une condensation de la vapeur d'eau.
  • Cette vapeur, transformée en eau, est récoltée dans un réservoir.
  • L'air "déshumidifié" est renvoyé dans la pièce.
  • Certains appareils utilisent l'énergie produite par le refroidissement de l'eau pour réchauffer l'air sec qui sera renvoyé dans la pièce. En réutilisant l'énergie produite par la consommation de la vapeur d'eau, ils restituent 3 à 4 fois plus d'énergie qu'ils n'en consomment.

Le principal critère pour bien choisir un déshumidificateur est le volume du local à déshumidifier. Il est en effet indispensable que l'appareil ait une capacité de traitement du volume d'air adaptée à vos besoins.

Différents types de déshumidificateurs

  • Les consoles d'ambiance : ces appareils monoblocs sont installés dans la même pièce que la piscine. Il faut les placer à plus de 2 m du plan d’eau pour des raisons de sécurité. Ils sont tout à fait adaptés aux bassins de moins de 15 m².
  • Les déshumidificateurs encastrés : ils se placent dans un local technique mitoyen à celui de la piscine ce qui évite de positionner un appareil électrique à proximité du bassin. Seules apparaissent les grilles d'aspiration et de soufflage de l'air.
  • Les centrales : elles sont aussi placées dans un local technique, elles fonctionnent grâce à un système de gaines et de grilles de soufflage réparties sur l’ensemble de la pièce. Destinées à de plus grands volumes, elles sont très efficaces pour lutter contre les problèmes de condensation. Elles restent cependant rarement utilisées dans les piscines privées.

A savoir :

Pour limiter l'utilisation de votre déshumidificateur et réaliser des économies d'énergie, investissez dans une couverture de piscine (bâche à bulles, volet roulant) qui permet de limiter l'évaporation de l'eau et donc l'humidité de l'air. Elle constituera, de plus, un équipement de sécurité supplémentaire.

Souhaitez-vous donner votre avis sur cet article ?Pas de commentaires, pourquoi ne pas en laisser un ?