Le polycarbonate

Le polycarbonate

Le polycarbonate est un verre synthétique dont les caractéristiques conviennent parfaitement pour la conception du vitrage des abris de piscine. Les atouts du polycarbonate sont nombreux : solide, léger, isolant, les spécificités de ce matériau correspondent aux critères nécessaires à la réalisation d'un vitrage qui peut être soumis à rude épreuve. De ce fait, il n'y a rien d'étonnant à ce que le polycarbonate soit actuellement le matériau le plus utilisé, quelque soit le type d'abri.

Avantages et inconvénients

Avantages

  • Solidité : à épaisseur égale le polycarbonate est 250 fois plus résistant que le verre, autrement dit, il est quasiment incassable. De plus, il n'est nullement affecté par les écarts de températures ou les intempéries.
  • Légèreté : le polycarbonate est deux fois plus léger que le verre. Il permet ainsi de réaliser de grandes surfaces sans que le poids devienne un inconvénient. Un point important quand il faut manipuler les parties mobiles de certains abris.
  • Filtration des UV : la surface externe du polycarbonate comporte une couche de protection qui absorbe les UV. Cette propriété du polycarbonate permet d'éviter des phénomènes comme le développement des algues ou la décoloration du liner.
  • Isolation : le polycarbonate constitue un excellent isolant, notamment s'il s'agit de carbonate alvéolaire.
  • Sécurité : si une feuille de polycarbonate vient à se briser, ses éclats ne sont pas tranchants, le risque de blessure en est ainsi est grandement limité.

Inconvénients

  • Aspect esthétique : c'est le seul inconvénient qu'on puisse trouver au polycarbonate, son aspect assez semblable au plastique, le rend moins esthétique que le verre.

Deux types de polycarbonates

  • Le polycarbonate plein : les feuilles de polycarbonate plein sont constituées d'une seule couche de polycarbonate dont l'épaisseur est généralement de 3 ou 4 mm.
  • Le polycarbonate alvéolaire : il est composé de plusieurs couches entre lesquelles se trouvent de l'air. Il remplit ainsi le même rôle que le double vitrage en matière d'isolation. La qualité de l'isolation dépend essentiellement de l'épaisseur des feuilles de polycarbonate. Pour une bonne isolation thermique, on conseille généralement une épaisseur de 8 mm pour les abris bas et 10 mm pour les abris hauts.

Un mode de conception généralement utilisé pour les abris hauts et mi-hauts consiste à réaliser les parois en polycarbonate plein et le toit en polycarbonate alvéolaire. Le polycarbonate alvéolaire, plus résistant, est le matériau le plus adapté au toit des abris qui est la partie de la structure la plus soumise aux agressions extérieures. La meilleure des solutions en terme d'isolation reste cependant d'avoir un abri conçu entièrement en polycarbonate alvéolaire, mais elle est beaucoup plus onéreuse.

Les traitements du polycarbonate

  • Traitement anti-rayures : bien que très solide, le polycarbonate n'en est pas moins susceptible d'être rayé. Ce traitement va protéger le polycarbonate contre ce type de problème, mais cette sécurité a un cout : le polycarbonate traité anti-rayures est environ 40 % plus cher.
  • Traitement anti-condensation : ce traitement spécifique permet d'éviter que la vapeur d´eau qui se condense sur la face interne du polycarbonate ne forme de la buée. Au lieu de rester condensées au niveau des parois les gouttes de condensation s'écoulent le long de la surface du polycarbonate. Ce type de traitement est réservé aux abris de grande taille et offre un confort certain, mais tout comme le traitement anti-rayure, il augmente sensiblement le prix du polycarbonate.

Souhaitez-vous donner votre avis sur cet article ?Pas de commentaires, pourquoi ne pas en laisser un ?