Avantages et inconvénients des abris de piscine

Avantages et inconvénients des abris de piscine

L'achat d'un abri de piscine correspond généralement à un investissement conséquent, ce n'est donc pas une décision que l'on prend à la légère. Avant de se lancer, il est bon de peser le pour et le contre et c'est l'objet de cet article que de vous aider à prendre votre décision. Notez que nous abordons ici les caractéristiques générales des abris de piscine, pour plus de précisions concernant chaque type d'abri, nous vous invitons à consulter les articles que nous consacrons aux différents types d'abris dans notre dossier.

Les avantages des abris de piscine

  • La qualité de l'eau du bassin : En protégeant votre piscine de toutes les pollutions extérieures comme les feuilles d'arbre, les insectes, les poussières amenées par le vent… un abri de piscine va grandement contribuer à préserver la qualité de l'eau de votre bassin. En conséquence, vous utiliserez moins de produits de traitement de l'eau et solliciterez votre système de filtration de façon moins soutenue qu'avec une piscine découverte.
  • La sécurité : Les abris de piscine constituent un système de sécurité normalisé, conformément à la loi du 3 janvier 2003. Ainsi, en installant un abri de piscine vous vous mettrez en accord avec la loi, à condition, bien sûr, que cet abri soit conforme à la norme. A ce sujet, voir notre article : Les abris de piscine et la sécurité
  • Un abri contre les éléments : Hormis les abris plats, un abri de piscine vous permet de profiter de votre bassin même quand il pleut ou quand souffle une brise trop fraiche. Bien évidemment, seuls les abris hauts équipés d'un système de chauffage vous permettront de vous baigner en plein hiver.
  • Le réchauffement de l'eau : Les abris de piscine permettent d'augmenter la température de l'eau de votre bassin de plusieurs degrés. En ce domaine, plus le volume d'air présent au-dessus du bassin est réduit, plus le gain de température est important. Les abris plats et les abris bas sont donc les plus performants en la matière.
  • Une économie d'eau : En protégeant votre bassin, un abri de piscine va limiter le phénomène d'évaporation de l'eau qui entraine qui, en fonction de paramètres tels que le vent et l'ensoleillement, peut être responsable d'une importante déperdition. Un abri de piscine vous permettra de réaliser des économies sur votre facture d'eau et également de contribuer à une utilisation écologique des ressources naturelles.
  • Le choix de la forme : Quelque soit le type d'abri que vous choisirez, à l'exception des abris plats, vous aurez le choix entre des bassins en forme de dôme, rectangulaires (à pans droits), à angles multiples (à pans coupés), ou mixtes (parois droites et toit en forme de voute). Cet éventail de formes vous permettra de choisir un abri en accord avec l'environnement de votre bassin.

Les inconvénients des abris de piscine

  • L'humidité : L'évaporation de l'eau à l'intérieur d'un abri va augmenter l'humidité de l'air, qu'on appelle également le taux d'hygrométrie. Cette humidité peut d'une part gêner les baigneurs avec notamment une sensation d'inconfort au niveau respiratoire et d'autre part endommager à long terme la structure de l'abri et éventuellement les équipements qu'il contient. En effet, l'humidité favorise le développement de moisissures qui sont néfastes tant au niveau esthétique que matériel. Autre conséquence : l'humidité génère de la condensation, de la buée se forme sur les parois, ce qui est plutôt désagréable car l'abri perd en luminosité.
  • L'esthétique : A l'exception des abris plats, un abri de piscine va occuper un certain espace dans votre jardin et ne constitue pas un équipement des plus discrets. Ainsi une structure d'aluminium et de polycarbonate ne sera forcément du meilleur effet au sein d'un environnement vert et fleuri. Mais la question reste avant tout une question de gout et nous vous laissons seuls juges en la matière.
  • Les formalités administratives : En fonction de la taille de votre bassin et du type d'abri que vous choisirez, il vous faudra effectuer une déclaration préalable de travaux ou une demande de permis de construire. Ces démarches ne constituent certes pas un inconvénient majeur, mais peut tout de même rebuter les ennemis de la paperasse.

Souhaitez-vous donner votre avis sur cet article ?Pas de commentaires, pourquoi ne pas en laisser un ?