Piscine coque polyester : le problème de l’osmose

Piscine coque polyester : le problème de l’osmose

De par le matériau utilisé pour leur fabrication, les piscines coque polyester sont sujettes à des problèmes spécifiques. Et quand on évoque les problèmes susceptibles de se produire avec une piscine coque, l'osmose fait partie des premières choses auxquelles on pense. Ce problème bien connu des amateurs de nautisme a des causes bien précises, directement liées à la qualité de fabrication des coques polyester.

Qu'est ce que l'osmose ?

Avant d'aller plus loin, expliquons la nature de ce phénomène physique : si deux liquides de densités différentes sont séparés par une membrane semi-perméable, le liquide de densité moindre va traverser la membrane pour passer vers le liquide dont la densité est plus élevée. Or, il faut savoir que le gelcoat qui constitue le revêtement des coques polyester est une membrane semi-perméable et que la résine polyester est un liquide. Par le phénomène de l'osmose, l'eau qui a une plus faible densité que la résine polyester aura donc tendance à traverser le gelcoat pour infiltrer le polyester. C'est un phénomène très lent dont les effets n'apparaissent généralement qu'après plusieurs années.

Les symptômes de l'osmose sont des cloques qui apparaissent à la surface de la coque, elles sont souvent remplies d'un liquide marron et acide dont l'odeur ressemble au vinaigre. Ce liquide est de l'acide acétique qui provient d'une réaction chimique entre l'eau et la résine polyester. L'acide rongeant la structure de la coque, l'osmose peut finir par nuire à son imperméabilité.

Ces petites cloques sont un symptôme de l'osmose
Ces petites cloques sont un symptôme de l'osmose

Les causes de l'osmose

Les causes de l'osmose sont diverses, mais les plus fréquentes sont la présence de bulles d'air dans le polyester, une mauvaise imprégnation de la fibre de verre ou l'utilisation d'un gelcoat de mauvaise qualité (voir notre article La fabrication des coques polyester). C'est donc la conception des coques et le soin apporté à leur fabrication qui est un facteur essentiel concernant l'apparition de l'osmose. L'association d'un gelcoat de bonne qualité et d'une résine de type vinylester constitue une excellente prévention. D'autres procédés existent, comme par exemple, l'injection de résine dans une atmosphère sous vide, qui évite la survenue de l'osmose. Dans tous les cas, il est préférable de se renseigner sur le processus de fabrication d'une coque avant de l'acheter.

Que faire en cas d'osmose ?

Il n'y a malheureusement qu'une solution : elle consiste à rénover la coque. La rénovation d'une coque atteinte d'osmose est une opération assez lourde et couteuse qui se déroule en plusieurs étapes :

  • Ponçage intégral de la surface de la coque pour retirer le gelcoat.
  • Lavage de la coque pour enlever l’acide acétique.
  • Colmatage des trous dans la coque dus à la corrosion de l’acide. On utilise des mastics spécifiques en résine polyester pour effectuer cette opération.
  • Application d'une ou deux couches de résine polyester et de fibre de verre (assurez-vous que l'entreprise de rénovation utilise du vinylester, une résine de qualité qui prévient l'apparition de l'osmose), cette opération va redonner son étanchéité à la coque.
  • Application d'un nouveau gelcoat, on applique généralement deux couches.

En conclusion :

L'apparition de l'osmose est directement liée au processus de fabrication de la coque et à la qualité des matériaux utilisés (type de résine polyester, gelcoat). C'est pourquoi la meilleure façon de prévenir le problème de l'osmose reste d'acheter des coques dont la fabrication a fait l'objet de soins particuliers. Le choix d'une marque qui a fait ses preuves reste la meilleure des garanties en ce domaine.

Souhaitez-vous donner votre avis sur cet article ?2 Commentaires... Pourquoi ne pas en laisser un ?