Le régulateur de pH

Le régulateur de pH

Le pH un indicateur clé de votre piscine. On vous l’a dit et répété, il faut le surveiller de près. Une surveillance accrue s’accompagne d’une correction en cas de besoin. Le problème c’est que le pH d’une eau a tendance à changer sous l’influence de différents éléments. Au final, c’est une véritable corvée de le maintenir à sa bonne mesure et c’est sans doute une raison suffisante pour s’intéresser au régulateur de pH.

Petit rappel concernant le PH

Cet indicateur mesure l’activité chimique des ions hydrogènes dans l’eau de votre bassin. Sur une échelle de 0 à 14, le pH trouve son équilibre à 7. En dessous de 7, l’eau est dite acide alors qu’elle est dite basique au dessus de 7. Toujours est-il que l’équilibre parfait n’est pas l’objectif à atteindre dans le cadre de la piscine. Il faut notamment optimiser le taux de pH en fonction du produit désinfectant utilisé.

On considère qu’un pH de piscine doit être globalement compris entre 6,8 et 7,6. Il faut respecter cette norme pour le confort des baigneurs mais aussi pour améliorer les performances d’un traitement chimique.

  • Pour un pH inférieur à 6,8 : l’acidité de l’eau devient dangereuse pour la structure même d’un bassin. Les pièces métalliques peuvent alors subir une corrosion et les composants en plastique peuvent être abimés (notamment les liners). De plus, une eau trop acide s’attaque aux muqueuses des nageurs.
  • Pour un pH supérieur à 7,8 : le traitement chimique au chlore devient beaucoup moins performant. C’est aussi un taux de pH propice au développement des algues. Sans compter que les muqueuses des baigneurs ne seront pas non plus épargnées.

La régulation du pH est donc primordiale et il ne faut pas passer à coté. Vous pouvez faire des contrôles et des ajustements manuellement. Il existe de nombreux correcteurs sur le marché et vous n’avez que l’embarra du choix. Le problème c’est que cela nécessite des interventions fréquentes surtout l’été. A la moindre variation, il faut intervenir pour rétablir un taux de pH convenable. Vous devrez alors vous occupez du pH plusieurs fois par semaine.

L’autre solution consiste à s’orienter vers un régulateur automatique de pH. Comme son nom l’indique, ce n’est plus à vous de vous charger de la vérification du pH ni même de faire des éventuelles corrections. Vous pourrez profiter de votre piscine dans une eau adaptée au moindre effort.

Les avantages du régulateur de pH

Le régulateur de pH est une machine qui a le mérite de ne pas être feignante. Je vois mal un propriétaire de piscine vérifier le pH de son bassin plusieurs fois par jour. C’est exactement ce que fait le régulateur. La régulation est donc quotidienne et les éventuels écarts sont donc minimes. La correction quotidienne permet de ne pas nuire à l’équilibre de l’eau.

On ne peut pas toujours être sur place pour vérifier le pH de sa piscine. Week-end prolongé, semaine de vacance, et qui va s’occuper de votre piscine pendant vos vacances ? Le régulateur de pH ne prend jamais de vacance et c’est aussi un point positif.

Dernier point et non des moindres, le régulateur vous permettra de faire des économies sur les produits d’entretien dont le but est d’augmenter ou de diminuer le pH. Une intervention quotidienne nécessite peu de produit car les écarts ne seront jamais trop conséquents.

Avec un prix moyen de 500 Euros, le régulateur de pH est un investissement utile qui vous permettra de gagner du temps, de faire des économies et d’optimiser tout traitement chimique.

A savoir :

  • Plus un pH est équilibré, plus le traitement chimique au chlore sera efficace.
  • Le régulateur de pH permet de lutter efficacement contre les algues.
  • Le régulateur de pH s’adapte avec tous les types de traitement chimique et est presque indispensable pour les traitements automatisés.

Souhaitez-vous donner votre avis sur cet article ?Pas de commentaires, pourquoi ne pas en laisser un ?