Pourquoi et comment utiliser le brome ?

Pourquoi et comment utiliser le brome ?

Le brome (Br2) est assez proche du chlore et au contact de l’eau une partie de sa composition se transforme en acide hypobromeux (HOBr). C’est le HOBr qui se charge de mettre en pièce les matières organiques qu’elles soient vivantes ou mortes. La formation des bromamines fonctionne comme celles des chloramines mais présente des avantages supplémentaires dans le cadre du traitement chimique de l’eau d’une piscine.

Les avantages du brome

Le premier avantage est que le brome n’est pas irritant. Les bromamines dégagées par le brome ne sont absolument pas irritantes pour les baigneurs. Nous savons bien que l’on ne peut pas en dire autant du chlore et des chloramines. Ce n’est pas vraiment agréable d’ouvrir les yeux dans une piscine publique qui utilise du chlore.

Ensuite, il faut rappeler que le chlore n’est pas très efficace dans une eau alcaline. Si votre taux de pH est élevé, vous aurez tout intérêt à utiliser du brome. En effet, pour un taux de pH 8, le chlore reste actif mais seulement à 20 pour cent, le brome lui reste actif à 80 pour cent.

Soulignons également que le brome a une triple action. Il peut en effet servir de désinfectant, d’oxydant et d’algicide. Avec un traitement au chlore, vous devez utiliser des produits complémentaires ce qui est moins le cas avec le brome.

N’oublions pas de parler de ce que votre nez ne ratera pas de constater : le brome est inodore. Les odeurs de chlore ne sont pas des plus agréables et après une baignade dans une eau chlorée, une bonne douche s’impose !

Le détail le plus «vendeur» est sans doute le fait que le brome ne contient pas de stabilisant. La multiplication des traitements chimiques chargés en stabilisant peut vous obliger à vider une bonne partie de votre bassin. En utilisant du brome, vous ne contribuerez pas à augmenter la présence de stabilisant dans votre bassin.

Le brome est aussi un produit facile à utiliser et c’est une raison de plus pour le privilégier au chlore. Le «petit» problème c’est que le brome est bien plus cher que le chlore. Plus votre piscine est de grande taille et plus un traitement au brome vous reviendra cher. Du coup, le brome semble à privilégier pour les petits bassins ou les spas car la haute température de l’eau n’influe pas sur l’efficacité du brome.

Comment utiliser le brome ?

Le brome pour le traitement chimique d’une piscine est commercialisé sous deux formes. Votre choix se fera en fonction de la vitesse de dissolution. C’est en effet la différence principale que l’on retrouve entre les pastilles et les briquettes :

  • Les pastilles de brome : la dissolution est lente et adaptée pour un traitement de fond. Vous devrez placer les pastilles dans un brominateur et là encore ce n’est pas gratuit à installer. Un investissement indispensable pour diffuser une quantité appropriée de brome à votre bassin durant plusieurs semaines.
  • Les briquettes de brome : la dissolution est rapide. L’avantage c’est que vous pouvez utiliser le panier d’un skimmer ou un doseur flottant pour y installer les briquettes. Pas besoin de se lancer dans l’achat d’un brominateur.

A savoir :

  • Dans le cas d’un traitement choc, le chlore n’est pas à envisager car il réduit significativement l’efficacité du brome. Il faudra alors privilégier un produit à base d’oxygène actif ou un hypochlorite.
  • Le prix du brome est entre 20 et 40 pourcent plus cher que celui du chlore (le brominateur est également loin d’être gratuit). Le dosage nécessaire en ppm du brome est supérieur à celui du chlore car l’efficacité de l’action sur les micro-organismes n’est pas la même.

Souhaitez-vous donner votre avis sur cet article ?Un commentaire