Les facteurs qui influent sur l’efficacité des désinfectants

Les facteurs qui influent sur l’efficacité des désinfectants

Utiliser des produits désinfectants pour traiter l'eau de sa piscine est nécessaire, mais encore faut-il qu'ils agissent efficacement, ce qui n'est pas aussi simple qu'on peut le penser. En effet, différents paramètres vont influer sur le pouvoir désinfectant des produits de traitement de l'eau. Il est important de les connaitre, car une bonne gestion de ces paramètres, en fonction du désinfectant que vous utilisez, peut vous permettre d'ajuster votre consommation de produits. Vous éviterez ainsi les sur ou sous concentration de produits qui peuvent être néfastes pour la santé. C'est pourquoi il faut analyser l'eau de votre piscine avant chaque traitement.

Le pH

C'est un facteur primordial en ce qui concerne l'efficacité des désinfectants :

  • L'efficacité du chlore est maximale avec un pH inférieur à 7,5 (pour info, le chlore est sensible à un pH élevé : il perd les deux tiers de son efficacité avec un pH à 7,8).
  • Le brome aura une efficacité maximale avec un pH compris entre 7,5 et 8,2. Il présente l'avantage de garder son efficacité avec un pH élevé.
  • Pour le PHMB la fourchette se situe entre 7,5 et 8,2.
  • L'efficacité de la floculation est optimale avec un pH compris entre 6,9 et 7,2.

Les UV

Les désinfectants sont plus ou moins sensibles aux rayons ultra-violets émis par le soleil :

  • Le chlore inorganique ou chlore non stabilisé et l'oxygène actif sont dégradés par les UV, ils perdent ainsi une grande partie de leur pouvoir désinfectant. Si vous utilisez du chlore inorganique, il convient pour empêcher sa destruction par les UV d'ajouter un stabilisant comme l'acide cyanurique dans l'eau.
  • Le Brome, le PHMB, l'oxygène actif ou l'ozone présentent l'avantage de ne pas être sensibles aux effets des UV.

La température

La température de l'eau et la température extérieure influent elles aussi sur l'action des désinfectants :

  • L'efficacité du chlore est optimale quand la température se situe entre 18 et 24°C, en revanche, à partir de 28°C le chlore perd considérablement de son efficacité
  • L'oxygène actif perd lui aussi de son efficacité lorsque la température extérieure est élevée.
  • Le brome et le PHMB, quant à eux, conservent leur pouvoir désinfectant malgré des températures élevées.

De plus, une température élevée va, d'une part, favoriser le développement des micro-organismes et des algues et, d'autre part, augmenter leur concentration sous l'effet de l'évaporation, ce qui va accroitre la consommation de désinfectant.

Le total de solides dissous (TDS)

Il s'agit de la quantité totale de matières dissoutes dans l'eau de votre piscine (calcium, magnésium, chlorures, sulfates…). Des niveaux de TDS élevés réduisent l'efficacité des produits chimiques de traitement de l'eau. C'est pourquoi il est souhaitable de tester le TDS de votre eau au moins une fois par mois, pour ce faire, il existe des bandelettes d'analyse conçue pour tester le TDS.

A savoir :

Gérez le taux de désinfectant de votre piscine avec le potentiel Redox :

La mesure du redox appelé aussi potentiel d’oxydo-réduction permet de rendre compte du pouvoir oxydant ou réducteur de l'eau de votre piscine, il est exprimé en mV. Or, le processus de désinfection de l’eau (notamment par le chlore ou le brome) est lié au redox : le temps nécessaire à la disparition de certaines bactéries dans l’eau, par exemple, va dépendre de la valeur du redox. En mesurant le redox vous pouvez donc contrôler le degré de désinfection bactériologique de votre eau de piscine. On considère, par exemple, que le niveau de désinfection est satisfaisant lorsque le potentiel redox est supérieur à 650 mV. Il existe des appareils qui mesurent le potentiel d'oxydo-réduction (souvent en parallèle avec le pH) ce qui permet de quantifier la teneur en désinfectant.

Souhaitez-vous donner votre avis sur cet article ?Un commentaire