Le pH de votre eau de piscine

Le pH de votre eau de piscine

Le pH (potentiel hydrogène) fait couler beaucoup d’encre dans le monde de la piscine et il y a de quoi. C’est un indicateur significatif de la pureté d’une eau. L’eau est notamment constituée par des ions positifs et des ions négatifs. Le fameux pH 7 représente l’exposant du nombre d’ions que l’on doit retrouver dans une eau naturelle et pure. Différentes explications justifient la variation de ce pH qui peut être plus ou moins acide ou alcaline. Ce qui est sûr c’est qu’il faut veiller au grain en ce qui concerne le pH de votre eau de piscine.

La variation du pH

Différentes explications peuvent être mises en avant pour justifier la fluctuation du pH d’une eau. Dans le cadre de la piscine, un système de nage à contre courant ou un débordement sur une ou plusieurs parois de votre bassin contribuent à augmenter le pH et le taux de carbonate de calcium. Tout brassage d’eau contribue à détruire une partie du CO2 naturellement présent. De ce fait, le carbonate de calcium se retrouve en puissance dans l’eau puisqu’il n’est plus mélangé de manière équilibrée au CO2. Ce simple phénomène de brassage contribue à l’augmentation du pH d’une eau. Cette augmentation est significative d’une eau entartrée riche en calcaire. Le problème c’est que le calcaire est néfaste pour le sable ou la cartouche d’un filtre.

D’un autre coté, le taux de pH peut aussi descendre en dessous de sa valeur d’équilibre et ce n’est pas non plus une bonne chose. C’est notamment le cas dans les régions industriels ou les pluies acides peuvent contribuer à faire descendre un taux de pH.

Globalement, le taux de pH aura tendance à augmenter et cela s’explique notamment par la hausse des températures en été. Le but est alors de faire descendre le taux de pH pour retrouver une valeur d’équilibre. Dans tous les cas, il existe sur le marché des produits d’entretien aussi bien pour diminuer ou augmenter le pH.

La valeur idéale du pH d’une eau de piscine doit être comprise entre 7,2 et 7,6. Cette valeur doit être respectée aussi pour le confort des baigneurs. En effet, une eau trop acide ou trop alcaline deviendra piquante pour les yeux ou les fera rougir. Il est donc important de bien mesurer le taux de pH de votre eau de piscine et de faire les corrections éventuelles.

Mesurer et corriger le PH

La mesure du taux de pH d’une eau se concentre sur la densité des ions positifs qui sont responsables de l’acidité. Il existe différentes méthodes pour obtenir le pH d’une eau. La plus simple et la plus économique consiste à simplement utiliser des bâtonnets. Quelques gouttes d’eaux plongées sur le bâtonnet en feront changer sa couleur et vous donneront ainsi une idée du pH. Je dis bien vous donneront une idée car le système des bâtonnets n’est pas d’une précision irréprochable. Pour une indication plus précise, vous pouvez vous orienter vers deux autres solutions :

Le testeur de pH électronique

  • Le testeur de pH électronique : rapide et efficace, il vous permettra de calculer avec précision le taux de pH de votre eau. Pour un simple appareil de mesure les prix avoisinent les 15 Euros. Il faudra compter beaucoup plus pour un testeur à gestion automatique de pH.

La trousse d’analyse

  • La trousse d’analyse : cela nécessite un peu plus de temps mais ce n’est pas non plus bien sorcier. Suffit de se servir d’une éprouvette et d’y ajouter quelques gouttes de réactif. Pour les trousses d’analyses ne mesurant que le pH, les prix dépassent difficilement les 5 Euros (souvent, vous pouvez aussi mesurer le chlore).

Après avoir vérifié le taux de pH de votre eau de piscine, il sera peut être nécessaire de procéder à une optimisation. C’est souvent le type terrain et la région sur laquelle il est situé qui feront que vous aurez un pH plus ou moins acide. Quoiqu’il en soit, soit vous devrez augmenter ou diminuer votre pH.

Que ceux qui ont un taux de pH trop bas se rassurent car le plus simple c’est d’augmenter le pH d’une eau. En effet, il suffit d’ajouter à votre eau du bicarbonate de calcium pour y arriver. Le phénomène inverse (diminuer le taux de pH), nécessite une alchimie un peu plus complexe.

Pour diminuer un taux de pH, il faudra utiliser plusieurs produits. Tout d’abord, du sulfate acide de sodium sous forme de poudre. Puis, un acide sous forme liquide comme de l’acide chlorhydrique. Vous avez également la possibilité de vous orienter vers un produit à base d’acide sulfurique. Attention au dosage car de tels produits peuvent avoir un impact sur les pièces métalliques de la structure de votre piscine ou sur les revêtements.

A savoir :

  • Le pH n’est pas seulement important pour le confort des baigneurs. En effet, il a aussi une influence sur l’efficacité des produits désinfectants.

Souhaitez-vous donner votre avis sur cet article ?2 Commentaires... Pourquoi ne pas en laisser un ?