Fonctionnement du correcteur automatique de pH

Fonctionnement du correcteur automatique de pH

Il faut bien comprendre que le régulateur de pH peut aussi bien fonctionner avec ou sans traitement chimique automatique de votre eau de piscine. Dans le cadre de l’utilisation d’un traitement automatique de l’eau d’une piscine, un régulateur de pH est fortement conseillé. Dans ce contexte, la régulation et la désinfection de votre eau est complètement automatisée.

Le système de piscine complètement automatique ou semi-automatique

Il existe différents appareils capables de réaliser une désinfection automatique de votre eau de piscine. La désinfection consiste à éliminer les différentes bactéries ou virus dans une eau. La régulation automatique du pH se contente de réguler quotidiennement le taux de pH. C’est une différence de taille.

Il est donc tout à fait possible de procéder à un traitement chimique manuel tout en utilisant un correcteur de pH automatique. On parle alors d’un système de piscine semi-automatique qui nécessite un apport approprié de produits chimiques. Le pH est quand à lui autorégulé et ce ne sera donc plus un souci.

Si vous couplez un système de traitement chimique automatique avec un régulateur de pH, il sera question d’un système de piscine complètement automatique. Votre piscine n’aura donc absolument pas besoin d’une intervention humaine pour fonctionner et apporter une eau de qualité. La régulation et le traitement de l’eau se fait alors en continu sans que vous ayez besoin de vous occuper de quoi que ce soit.

Il faut quand même relativiser car il faut aussi prendre en considération le fait que les appareils automatiques ne sont pas gratuits et il faut aussi parfois faire des aménagements pour les installer.

Outre le prix, il faut un minimum de surveillance de votre part. Veillez notamment à ce que les bidons de chlore ou d’acide ne soit pas vides. Dans le cas de l’électrolyse, un certains niveau de sel dans l’eau doit être respecté. Le matériel installé et plus particulièrement les sondes doivent bien fonctionner.

Un système complètent automatique nécessite donc un minimum de surveillance mais ce n’est vraiment pas une contrainte de taille. C’est surtout le prix d’investissement qui pourra vous refroidir. Si l’on considère que cet investissement vous permettra de faire des économies par la suite, il n’y a pas de quoi être frileux. Il faut savoir mettre le prix pour plus de tranquillité !

Principe de fonctionnement du régulateur de pH

Le régulateur de pH a deux missions principales. Il doit analyser le pH de votre eau de piscine et, le cas échéant, faire les régulations nécessaires.

Pour l’analyse, le régulateur est équipé d’une cellule d’analyse ou d’une sonde. Cette sonde est placée sur le circuit de circulation d’eau. A noter que certains appareils sont équipés par leur propre chambre d’analyse. Une fois que le taux de pH est analysé, l e régulateur va procéder à une éventuelle régulation.

Pour ce qui est de la régulation, le principe est totalement automatisé. Des injecteurs sont reliés à un bidon de produit chimique. L’analyse préalablement effectuée indique au régulateur s’il faut augmenter ou diminuer le taux de pH. En fonction il injectera le produit approprié. Une régulation constante qui permet de ne pas perturber l’équilibre de l’eau et d’être d’une grande efficacité.

A retenir :

  • Le correcteur de pH s’adapte avec tous les différents traitements chimiques possibles.

Souhaitez-vous donner votre avis sur cet article ?Pas de commentaires, pourquoi ne pas en laisser un ?