Désinfecter ou oxyder l’eau de sa piscine ?

Désinfecter ou oxyder l’eau de sa piscine ?

Le traitement chimique de l’eau a aussi pour but de lutter contre la prolifération des matières organiques dans l’eau de votre piscine. Les bactéries, champignons, algues, virus et autres moisissures sont donc dans le collimateur. Pour lutter efficacement contre ces matières organiques, une phase de désinfection et d’oxydation est nécessaire.

Pourquoi et comment lutter contre les matières organiques ?

La réponse est toute trouvée. En effet, la prolifération des matières organiques dans une eau de piscine représente un danger sanitaire et pas seulement. On retrouve des effets pervers à deux nivaux. Sur un plan sanitaire, la moisissure et les champignons développent des fermentations que les bactéries et les virus sont loin de fuir. Ces mêmes bactéries et virus peuvent transmettre des maladies. Il n’y a pas vraiment danger de mort mais ce n’est pas vraiment une consolation. Sur un plan esthétique et pratique, les algues sont responsables du phénomène bien connu de l’eau verte. L’eau se trouble et les parois deviennent visqueuses. Le genre de chose dont tout propriétaire de piscine se passerait bien volontiers.

Voilà bien des raisons pour se lancer dans une lutte sans pitié contre les différentes matières organiques. La clé dans cette lutte c’est d’intervenir le plus rapidement possible. Plus vous mettez du temps à réagir et plus les matières organiques seront résistantes à tout traitement chimique. Les bactéries ne sont pas dépourvues d’intelligence et elles cherchent toujours à se glisser entre les mailles du filet. Elles apprécient particulièrement les endroits qui se trouvent à l’abri de l’eau courante désinfectée ou encore les pores du revêtement d’un bassin. De plus, les micro-organismes ont tendance à se créer des véritables cocons pour mieux se protéger contre les produits désinfectants. Au moindre signe de faiblesse de désinfection, les micro-organismes en profiteront pour se développer de manière exponentielle.

Cette réalité vous oblige à procéder à un traitement chimique continu qui ne laisse pas de répit aux micro-organismes. C’est particulièrement vrai en saison chaude.

Désinfection ou oxydation ?

Ce qui est sûr c’est que la désinfection est une phase indispensable pour votre piscine. Elle peut également s’accompagner d’une oxydation. Les produis chimiques que vous utilisez pour un traitement sont décomposés en deux grandes catégorie. La catégorie des produits oxydants/désinfectants et la catégorie des produits désinfectants non oxydants. La différence essentielle entre ces deux catégories se retrouve au niveau de la décomposition des micro-organismes. Les produits oxydants/désinfectants suppriment et décomposent les micro-organismes alors que les produits simplement désinfectants se contentent de tuer les micro-organismes sans les décomposer.

On pourrait alors craindre l’effet pervers des produits oxydants/désinfectants sur l’Homme. Notre corps est composé de matières organiques qui pourraient être dissoutes par le traitement chimique. Notre peau nous protège bien heureusement et au final, un traitement chimique ne pourra s’attaquer qu’aux micro-organismes indésirables présents dans l’eau d’une piscine.

A savoir :

  • Les oxydants/désinfectants peuvent être complétés par des acidifiants (baisse du pH, pour une meilleur efficacité) ou des stabilisants (protège le produits oxydant contre les UV).
  • Un traitement chimique efficace se doit d’être continu et complété par un traitement ponctuel de choc (trois fois par mois).

Souhaitez-vous donner votre avis sur cet article ?Pas de commentaires, pourquoi ne pas en laisser un ?