Automatiser le traitement chimique de l’eau d’une piscine

Automatiser le traitement chimique de l’eau d’une piscine

Avoir une piscine doit rester un plaisir et non pas devenir une contrainte. Le prix d’une piscine représente déjà un investissement financier mais ce n’est pas suffisant pour profiter d’une eau claire et limpide. Cela demande aussi un investissement personnel qui se mesure en temps. En plus de l’entretien, il faut aussi s’occuper du traitement chimique. Pour ne pas devenir «prisonnier» de votre piscine et en profiter un maximum, il est possible d’automatiser le processus de désinfection et de régulation. On distingue différents appareils sur le marché pour un traitement automatisé. L’installation nécessite souvent l’intervention d’un professionnel pour les appareils les plus complexes.

Les diffuseurs automatiques de chlore ou de brome

Les diffuseurs automatiques de chlore ou de brome

Il est ici question des chlorinateurs ou des brominateurs, une appellation toute fraiche qui désigne tout simplement des appareils capables de diffuser automatiquement un produit chimique. Cette diffusion se fait de manière régulière sans aucune connexion électrique nécessaire car l’appareil fonctionne grâce au débit de la pompe de filtration.

Au final, une fois installé ces appareils vous enlèveront un poids sur vos épaules. Plus la peine de positionner des galets ou des pastilles de chlore ou de brome. Il faudra juste veiller à ce que le bidon de produit chimique relié à l’appareil ne soit pas vide. De plus, il existe des avantages particulièrement en ce qui concerne la sécurité.

La piscine représente un danger pour les jeunes enfants. Il n’y a pas que les risques de noyades à prendre en considération. Un galet de chlore peut sembler appétissant pour un jeune enfant qui peut l’attraper facilement dans un skimmer et l’ingérer.

L’installation d’un tel appareil est très simple et ne nécessite pas obligatoirement l’intervention d’un professionnel. Le prix moyen d’un chlorinateur ou d’un brominateur tourne autour des 175 euros (en fonction de la capacité de stockage du produit chimique).

Traitement automatique avec ou sans régulation ?

Traitement automatique avec ou sans régulation ?

L’autorégulation est la différence de taille entre les appareils de traitement automatique. Qu’il s’agisse d’un simple appareil capable d’injecter une certaine quantité de produit chimique ou encore de créer du chlore à partir du sel (électrolyseur), l’autorégulation est sans aucun doute une option très utile.

Les appareils sans régulation sont basiques et ne cherchent pas plus loin que leur seule mission : injecter du produit. On distique les appareils les plus classiques dont l’installation nécessite souvent l’intervention d’un professionnel et les appareils dits «plug and play ». Ces derniers sont simples à installer et vous pourrez le faire en perçant simplement la tuyauterie existante. Les appareils classiques nécessitent une attention particulière en ce qui concerna la cellule. Le détecteur de débit devra être placé avant la cellule et au moins à 30 cm après la dernière perturbation du circuit d’eau. Cette spécificité d’installation évitera les mauvais dosages.

En ce qui concerne les appareils avec une régulation, il n’est plus seulement question d’injecter mais aussi de contrôler. L’appareil est donc relier à une sonde dite «ORP» qui mesure l’activité du produit de traitement. Cela est très utile mais il faut prendre des précautions en ce qui concerne cette sonde :

  • La sonde ORP doit se trouver dans une chambre à part,
  • Le détecteur de débit devra se situer avant la cellule,
  • L’injection doit se faire quand l’eau est en circulation.

Pour respecter au mieux ces indications et évitez les risques d’une mauvaise installation, il est vivement conseillé de faire appel à un professionnel.

A savoir :

  • Une électrolyse augmente systématiquement le pH d’une eau. Une eau basique rendra tout traitement au chlore beaucoup moins efficace. Le régulateur automatique de pH n’est pas indispensable mais pour une automatisation complète, vous ne pourrez pas faire sans.

Souhaitez-vous donner votre avis sur cet article ?Un commentaire