Les algicides pour lutter contre les algues

Les algicides pour lutter contre les algues

Bien qu’il ne soit pas toujours facile d’identifier une espèce d’algue dans un bassin, il n’y a pas vraiment de fatalité car les algicides sont des produits efficaces. Dans une piscine, ce sont les algues « diatomées » que l’on retrouve le plus souvent. Il existe une multitude d’espèces mais ce qui importe c’est sans doute de comprendre l’origine de ces algues pour mieux les combattre.

Caractéristiques de l’algue de piscine

L’algue de piscine est dite monocellulaire, c'est-à-dire qu’elle n’est composée que d’une seule cellule avec noyau et une paroi cellulaire dont la robustesse est variable. C’est la photosynthèse qui est responsable du développement des algues. La lumière permet de fabriquer leur matière vivante grâce à la chlorophylle (ce qui explique le couleur verte dans la majorité des cas). Autrement dit, les algues ont besoin de lumière et plus votre bassin est exposé à la lumière du soleil et plus le risque de prolifération existe.

Dans tous les cas, toute prolifération semble difficilement évitable étant donné que les algues sont dites prolifiques. Durant la scissiparité, une algue est capable de se couper en deux et vous imaginez bien que leur multiplication peut devenir très rapide. Pour peu que votre bassin soir riche en phosphore ou en azote et les algues auront de la nourriture en abondance. Une température élevée, une lumière abondante et la progression des algues peut-être visible à l’œil nu.

Les algues seront d’autant plus difficiles à combattre à partir du moment où elles ne sont pas flottantes. Les plus difficiles à combattre sont donc celles qui ont trouvé un abri quelconque sur une paroi d’un bassin. Si la lumière n’est pas suffisante, l’eau pas assez chaude ou pour éviter un éventuel traitement chimique, les algues se construisent une spore qui est une sorte d’armure. L’efficacité des produits d’entretien devient alors limitée et il faudra augmenter les doses. Au moindre signe de retour à la normal, (lumière, hausse des températures…), l’algue sort de son armure pour se multiplier à nouveau.

Les algicides pour lutter contre les effets néfastes des algues

Tout propriétaire de piscine sait sans doute de quoi il est question. Avec les chaleurs de l’été c’est un phénomène récurent. Si en plus votre taux de pH est élevé, le phénomène devient inévitable. Les algues rendent les parois d’un bassin visqueuses. De plus, l’eau a aussi tendance à se troubler.

Les algicides entrent alors en action pour venir littéralement asphyxier les algues. Les ions de la substance chimique se collent sur les cellules des algues et l’étouffement de nos pauvres petites algues est inévitable. Le problème c’est que l’algicide se contente juste d’être un assassin mais pas de faire le ménage. Une fois qu’une algue est morte il faut la faire disparaitre. C’est pourquoi après un traitement algicide vous allez devoir faire le ménage. Brosser les parois, passer l’aspirateur, pas toujours reposant d’avoir une piscine. De plus, il faudra prolonger la durée de filtration et l’affiner pour les filtres à sable.

Pour le commun des mortels il sera difficile de différencier les algicides que l’on trouve sur le marché. Après tout, ce sont tous des produits avec la même molécule mais pas toujours les mêmes concentrations. Avec de l’expérience vous serez à même de détecter les produits les plus efficaces qui ne sont pas toujours les plus chers ou ceux qui ont des noms « tape à l’œil ».

Il faut savoir que les piscines extérieures situées à proximité d’une nature riche ne pourront sans doute pas se passer des algicides. Les piscines avec des abris ou les piscines d’intérieurs pourront très bien se contenter de l’action du chlore.

Pour terminer, parlons du cas des algicides non biocides. Ce ne sont ni des tueurs d’algue et encore moins des nettoyeurs. A se demander alors si ce genre de produit a une raison d’être. En fait, un tel produit se contente d’arrêter l’expansion des algues et ce n’est déjà pas si mal. Pour se faire, il neutralise le phosphate de l’eau de votre bassin et les algues n’ont plus rien à manger et ne peuvent donc plus se multiplier. Un procédé efficace mais pas toujours suffisant pour ce qui est des bassins déjà complètement envahis.

A savoir :

  • Les couvertures opaques permettent de lutter efficacement contre les algues en les privant de lumière.

Souhaitez-vous donner votre avis sur cet article ?Un commentaire