La relation entre pertes de charge et pompe de piscine

La relation entre pertes de charge et pompe de piscine

La pompe d’une piscine est le véritable poumon d’un bassin. Sans une pompe, la circulation de votre eau est impossible. Entre autre, il est donc important que cette dernière puisse assurer un débit suffisant pour permettre une filtration efficace. Le problème c’est que la puissance d’une pompe ne suffit pas pour vous donner une idée des débits qu’elle sera capable d’apporter. En effet, il faut prendre en considération un phénomène de pertes de charge résultant des divers freins que l’eau va rencontrer lors de la circulation dans le circuit hydraulique.

Courbe nanométrique et pertes de charge

Courbe nanométrique et pertes de charge

Pour faciliter un peu les choses, les fabricants de pompe de piscine n’indiquent pas seulement la puissance d’une pompe. Une courbe nanométrique vous est aussi proposée à l’achat pour vous permettre d’évaluer avec précision les débits d’une pompe. En théorie, la puissance en CV de la pompe vous donnera la capacité de débit. En pratique, la courbe nanométrique vous permet d’estimer ce même débit en situation réelle. C'est-à-dire en prenant en compte les pertes de charges. Le débit réel d’une pompe est estimé en mètre de colonne d’eau (MCE), que l’on traduit en grammes. 1 mètre de colonne d’eau vaut 100 grammes.

Si vous ne connaissez pas les pertes de charges de votre circuit hydraulique, il vous sera difficile de choisir votre pompe. En faisant construire votre piscine, vous devez avoir cette information. Chaque piscine est unique ainsi que les circuits hydrauliques. Les types de filtration en sont pas non plus les mêmes et donc les pertes de charge sont propres à chaque bassin. On peut dire que ces pertes de charges varient notamment en fonction de la longueur des canalisations, du type de filtre et de son colmatage, d’une éventuelle vanne multivoie, des coudes et raccords et des différentes pièces d’eau utilisés.

Pour calculer les pertes de charge, tous les freins sont additionnés et exprimés en mètres de canalisation. Le total équivaut à une hauteur de colonne d’eau et se traduit en grammes. Au final, les pertes de charge de votre circuit hydraulique sont exprimées en grammes. Pour les piscines privatives les plus courantes, les pertes de charges sont comprises, le plus souvent entre 200 et un peu plus de 1000 grammes.

Dans tous les cas, les pertes de charges varient selon le type de circuit hydraulique et aussi du type de filtration. Il n’est pas toujours possible de se faire une idée précise mais une estimation est possible pour les piscines standards.

Estimer les pertes de charges en fonction du type de piscine

Rappelons qu’il ne s’agit que d’estimation et en aucun cas d’un calcul avec une précision au gramme prés.

Les piscines avec un groupe de filtration monobloc de parois présentent un avantage certains. En effet, le système de canalisation est réduit au maximum et est le plus souvent standardisé. Ce qui veut dire que les pertes de charges sont quasiment les mêmes d’une piscine à l’autre. De plus, le fabricant indique généralement sur la notice le montant des pertes des charges. Pour cette catégorie de piscine, les pertes de charges sont en moyenne de 200 grammes (sans prendre en compte le colmatage).

Le problème se pose plus pour les piscines traditionnelles ou les piscines à débordement. En effet, les fabricants des différentes pièces d’eau n’indiquent pas toujours un montant de perte de charge. Du coup, un installateur professionnel aura du mal à estimer avec précision les pertes de charge de votre bassin et c’est particulièrement vrai pour les piscines non standardisées.

Pour les piscines standardisées, le problème du calcul des pertes de charges ne se pose donc pas. Ces piscines sont fabriquées de manière industrielle à grande échelle. De ce fait, le fabricant attachera de l’importance à calculer avec précision les pertes de charges qui serviront de référence pour tous les futurs acheteurs. Les différents équipements proposés avec une piscine standardisée sont adaptés et prennent en compte les pertes de charges. Dans ce contexte, pas de souci à se faire.

Dans le cas d’une piscine atypique non standardisée, les choses se compliquent. En effet, il est presque impossible d’établir un calcul précis. Les professionnels se contenteront donc d’une estimation qui prend en compte la complexité du réseau hydraulique et la distance entre le groupe de filtration et le bassin. Pour un groupe de filtration moyen situé de 3 à 10 mètres du bassin, les pertes de charges seront estimées à 1000 grammes.

A savoir :

Pour une piscine non standardisée avec un système de filtration traditionnel ou à débordement, un calcul précis des pertes de charge est impossible. Une estimation est possible et celle-ci sera plus ou moins précise en fonction de l’expérience de celui qui la réalise.

Souhaitez-vous donner votre avis sur cet article ?4 Commentaires... Pourquoi ne pas en laisser un ?