Les deux principaux médias filtrants

Les deux principaux médias filtrants

Le filtre est déterminant dans le cadre de la filtration de votre piscine. Nous avons déjà présenté dans ce dossier les différents filtres dont vous pouvez bénéficier. Filtre à sable, à cartouche, à diatomée, à zéolite, à poche, à vous de faire votre choix. Dans tous les cas, il faut regarder plus loin et s’intéresser aux médias filtrants. Ce sont ces médias qui garantissent le fonctionnement d’un filtre. Voyons ensemble les deux médias filtrants les plus significatifs.

Le sable, un média filtrant largement utilisé

Du fait de l’utilisation répandue du filtre à sable dans le cadre des piscines traditionnelles, le sable est bien entendu le média filtrant le plus courant. Ce qui ne veut pas dire qu’il soit le seul et encore moins le plus efficace. Ceci étant pour des raisons économiques, de durée de vie et pratiques, il est difficile de faire l’impasse sur ce média filtrant.

Dans un filtre à sable il y a donc bien du sable mais pas n’importe lequel. Pour mener à bien son rôle de média filtrant, le sable doit être de 0,55 mm. Du sable plus fin permettrait une filtration de meilleure qualité mais le risque d’un encrassement prématuré du filtre serait trop grand.

Pas question donc d’utilisez n’importe quel sable et les fabricants le savent bien. De plus, il faut une certaine harmonie entre les différents grains de sable. Le diamètre de ces derniers doit être le plus homogène possible. Seul le sable lavé pour piscine fera l’affaire.

Il est vrai que le sable est le média filtrant qui offre une finesse de filtration pas vraiment exceptionnelle. Il suffit alors de diluer un floculant dans l’eau de votre piscine pour permettre une filtration plus fine, quasiment digne de tout autre média filtrant. Peut-être pas aussi efficace mais cela suffit largement dans le cadre d’une piscine traditionnelle privative.

La zéolite, un média filtrant plus qu’efficace

C’est bien simple, au niveau de la finesse de filtration, la zéolite est imbattable. Après floculation, le sable possédera une finesse de filtration comprise entre 10 et 20 microns. Sans floculation, de toute façon impossible, la zéolite offre une finesse de filtration de 5 microns. Niveau performance de la finesse de filtration, la zéolite fera toujours mieux que le sable.

Un autre avantage de la zéolite c’est que sont impact ne se retrouve pas seulement sur la finesse de filtration. Ceux qui utilisent un traitement chimique au chlore apprécieront les capacités absorbantes sur les ammoniums de la zéolite. Cela contribue à limiter la formation des chloramines et donc les odeurs du clore. De même que la zéolite retient l’ammoniaque produite par la transpiration.

Petit tour d’horizon des avantages de la zéolite :
  • Stabilise le taux de pH,
  • Diminue jusqu’à 50 pour cent la consommation nécessaire pour un traitement chimique,
  • Filtre les métaux lourds,
  • Participe à enrayer la formation d’algues,
  • Neutralise les acides et certaines bactéries.
La zéolite en association avec des produits complémentaires :
  • Avec du sel d’argent bactéricide, la zéolite désinfecte l’intérieure du filtre,
  • Peut supprimer le plomb, le cuivre, le fer et toutes autres matières ferreuses.

A savoir :

  • La zéolite peut être utilisée en remplacement total ou partiel du sable.
  • La zéolite est plus chère que le sable. Si l’on considère la finesse de filtration et les nombreux avantages de la zéolite, elle reste bien plus attrayante. Le rapport qualité prix est donc favorable à la zéolite par rapport au sable.

Souhaitez-vous donner votre avis sur cet article ?Pas de commentaires, pourquoi ne pas en laisser un ?