Le débit de filtration

Le débit de filtration

La cause d’une filtration inefficace peut être mise en avant par un débit de filtration trop faible. Ce débit se calcul en m3/h, c’est la pompe de votre piscine qui assure ce débit. Ceci étant, la pompe et le filtre doivent être accordés pour permettre une filtration performante. Dans tous les cas, si le débit minimum de filtration n’est pas respecté, l’eau ne sera pas suffisamment épurée. Une filtration efficace se doit donc de traiter un minimum de volume d’eau dans un temps donné.

Comment définir le débit de filtration d’une piscine ?

Toutes les piscines ne se ressemblent pas et chaque bassin possède un débit de filtration différent. C’est d’ailleurs avant tout le volume d’eau d’une piscine qui fait varier le débit minimum nécessaire pour une filtration efficace. La première chose à connaitre c’est donc le volume d’eau d’une piscine. En fonction de ce volume, vous pourrez établir le débit minimum :

  • Calcul du débit de filtration horaire = 1 sixième du volume d’eau du bassin par heure.

Ce n’est pas plus compliqué que cela. Avec de l’expérience, les professionnels sont capables d’ajuster le débit de filtration minimum en fonction de la situation. Par exemple, si l’environnement est très polluant, un coefficient de colmatage sera ajouté au calcul. A force d’installer des systèmes de filtration et de les ajuster, la connaissance augmente !

Une fois que le débit minimum de filtration est connu, il convient de s’assurer que la pompe puisse imprégner le rythme nécessaire. En saison chaude, l’eau doit être totalement recyclée toutes les 6 heures. Attention à bien prendre en compte les pertes de charge et ne pas surestimer la puissance de la pompe.

Comme vous vous en doutez, ce premier calcul est une version simplifiée. Il y a aussi d’autres éléments à prendre en considération. Un professionnel de la filtration se doit donc d’y regarder de plus prés.

Affiner le calcul du débit horaire de filtration

Nous entrons ici dans l’univers des professionnels et je doute que la majorité des particuliers peuvent se venter de pouvoir établir avec précision un débit minimum de filtration. Le volume d’eau n’est en fait pas le seul critère à prendre en considération.

Dans un premier temps, il faut aussi s’intéresser à la profondeur d’un bassin. Une piscine avec une surface d’eau conséquente mais une faible profondeur se polluera bien plus vite qu’une piscine avec une surface moindre mais une grande profondeur. Dans ce cas, le volume d’eau peut être le même pour les deux piscines mais certainement pas le débit minimum de filtration. En la matière, le volume d’eau ne fait donc pas office de référence suprême.

De plus, il faut aussi s’intéresser aux types de filtre et surtout à l’encrassement. Quand le système de filtration est neuf, pas de problème. Avec le temps et l’encrassement des filtres, le calcul du débit horaire minimum de filtration s’écarte de plus en plus de la réalité.

Au final, pour un calcul plus précis vous devrez prendre en considération la profondeur :

  • Calcul du débit de filtration horaire (profondeur ? à 1,5 mètres) = 1 huitième du volume d’eau du bassin par heure.
  • Calcul du débit de filtration horaire (profondeur ? à 1,5 mètres) = 1 sixième du volume d’eau du bassin par heure.

Pour un bassin avec des profondeurs différentes, il vous suffit alors d’additionner les différents débits obtenus.

A savoir :

  • Pour prendre en compte l’encrassement du filtre dans le calcul, il faut multiplier le total du débit horaire par 1,3.

Souhaitez-vous donner votre avis sur cet article ?Un commentaire