Circulation de l’eau dans les pièces de circulation d’eau

Circulation de l’eau dans les pièces de circulation d’eau

Sans une bonne circulation de l’eau dans votre bassin de piscine, toute filtration ne peut être efficace. L’eau ne doit pas stagner et cela concerne toute la surface du bassin. Si l’eau ne circule pas sur une partie de la surface de votre bassin, la désinfection sera impossible et il y a un risque de développement de micro organisme. La circulation de votre eau est fonction de votre système de filtration et de la pompe mais pas seulement. Les différentes pièces de circulation d’eau jouent également un rôle important.

Les pièces de circulation d’eau de quoi s’agit-il ?

Toute piscine se doit d’être équipée de pièces de circulation d’eau. Cela est valable aussi bien pour les piscines en béton ou en structures industrialisées. Ces pièces d’eau permettent la reprise de l’eau dans le bassin et la réinjection après le traitement épurateur. Dans un système de piscine classique, les pièces d’eau sont toujours les mêmes. Voyons de plus prés ces différentes pièces :

  • Le skimmer : installé en hauteur sur une paroi verticale, il aspire l’eau de la piscine au niveau de la surface. Cette pièce d’eau est systématiquement équipée d’un panier pour recueillir les éléments polluants. Certains skimmers peuvent être équipés avec un volet flottant ou un obturateur en sortie d’orifice. Pour un fonctionnement optimisé, le skimmer doit posséder un orifice de trop-plein notamment pour les piscines avec un liner. Un skimmer est capable de traiter une surface d’eau variant de 32 à 36 m² avec un débit recommandé entre 6 m3/h et 10 m3/h. Au final, le skimmer idéal pour votre piscine doit être capable de traiter l’ensemble de la surface de votre bassin mais le débit ne doit pas augmenter trop les pertes de charges.

Les buses refoulantes

  • Les buses refoulantes : après l’épuration de votre eau de piscine, il faut la réinjecter dans le bassin. Ce sont les buses refoulantes qui se chargent de cette mission. Ces buses sont généralement de taille standard (63 mm de diamètre). Il est possible d’orienter le jet des buses. L’orientation classique se fera vers la surface du bassin alors qu’elle se fera vers la surface et vers le fond si vous possédez deux rangées de buses. Le débit de vos buses sera compris entre 3 m3/h et 6 m3/h pour assurer une dispersion d’eau suffisante sans trop de pertes de charge. Il est préférable de positionner les buses de refoulement dans les parties concaves du bassin.

  • La bonde de fond : c’est elle qui assure l’aspiration dans le fond de votre piscine. Elle doit d’ailleurs être placée sur la partie la plus profonde de votre bassin. Bien que la bonde de fond ne soit pas un élément indispensable, elle facilite la circulation de l’eau. La plupart des piscines en sont équipées mais certaines ne le sont pas. La vitesse maximum d’aspiration doit être de 0,6 m/s. Une grille anti-vortex empêchera le phénomène de succion. Le débit maximum est compris entre 7 et 15 m3/h en fonction de la canalisation.

  • La prise de nettoyage aspirante : là encore ce n’est pas une pièce d’eau obligatoire. Son rôle est de permettre une utilisation facile d’un balai aspirateur. L’installation de la prise doit se faire à mois de 35 cm de profondeur pour permettre un branchement manuel sans contraintes. Le débit minimum sera compris entre 3 et 4 m3/h. Dans le cas de l’utilisation d’un robot qui brasse l’eau, la prise devra être aspirante. L’utilisation des robots aspirants n’est pas toujours possible. Si le débit de filtration de votre piscine est trop faible, l’utilisation d’un robot est à oublier.

A retenir :

  • La bonde de fond et la prise de nettoyage aspirante ne sont pas des pièces d’eau obligatoires pour assurer la circulation de l’eau de votre piscine.

Souhaitez-vous donner votre avis sur cet article ?Pas de commentaires, pourquoi ne pas en laisser un ?