L’hivernage passif de la piscine

L’hivernage passif de la piscine

L’hivernage passif est en quelque sorte la manière forte. En effet, pour procéder vous devrez arrêter complètement le fonctionnement de votre piscine. Dés que l’eau de votre piscine est en dessous de 12 degrés, vous pouvez lancer les opérations qui se solderont par la mise en place d’une bâche d’hiver. Plus question de profiter de la beauté de son bassin qui devient totalement fermé. La manière forte a le mérite d’être efficace mais une fois le processus lancé, la piscine disparait.

Les étapes à suivre pour un hivernage passif

L’hivernage passif est une opération qui se décompose en plusieurs étapes. Il vaut mieux respecter toutes ces étapes pour ne pas avoir de mauvaises surprises à la réouverture de votre piscine. Les différentes étapes sont les suivantes :

  • Nettoyage complet de votre bassin : Les parois, le fond et la ligne d’eau doivent être nettoyés complètement.
  • Faire un traitement choc : Vous pouvez utiliser du chlore, du brome ou de l’hypochlorite de calcium selon votre traitement habituel. L’important c’est que l’eau de votre piscine subisse un surdosage des éléments nettoyants.
  • Diminuer le niveau de l’eau pour qu’il se retrouve en dessous des buses de refoulement (environ 10 centimètres en dessous).
  • Procédez à une vidange et à une purge des canalisations. Pour ceux qui possèdent des accessoires comme une pompe à chaleur, faites-en de même avec ces équipements.
  • Mettre le système de filtration en mode hivernage : Certaines vannes sont équipées d’une position hivernage. Le cas échéant vous devrez mettre la vanne entre deux positions. Procédez à un contre lavage du filtre ainsi qu’à une décalcification du média filtrant. Vidangez la pompe, le filtre et les différents circuits comme les circuits de refoulement. Nettoyez les paniers et les nettoyeurs. Les raccords union doivent être desserrés particulièrement sur les points bas.
  • Protégez votre bassin contre les risques de gel : Mettre des bouchons de protection sur les buses de refoulement et les prises. Retirez les paniers et les volets des skimmers avant d’y placer des gizzmos. Pour éviter toute déformation du bassin, il faut mettre en place des flotteurs d’hivernage.
  • Ajoutez des produits d’hivernage : Il s’agit essentiellement de produit avec une action anti-algues (algicide). Certains algicides ont une double action et lutte aussi contre la formation de calcaire. Vous pouvez utiliser un seul produit à double action ou alors deux produits différents.
  • Dernière étape, le bâchage de la piscine : Une bâche d’hiver est alors indispensable.

Gizzmo, flotteur, bouchon et produit d’entretien spécial hivernage.

Gizzmo, flotteur, bouchon et produit d’entretien spécial hivernage.

La bâche d’hiver ne craint pas la neige.

La bâche d’hiver ne craint pas la neige.

En fonction de la taille de votre piscine et du volume d’eau de votre bassin, les besoins ne sont pas les mêmes notamment pour la quantité de produit d’hivernage. De même pour le nombre de flotteur d’hivernage nécessaire. Pour être certains de ne pas faire d’erreur, vous pouvez demander conseil à un piscinier ou vous référez à la notice propre à votre piscine.

L’hivernage passif peur sembler contraignant à mettre en place mais une fois lancé, vous pourrez dormir sur vos deux oreilles. Pendant toute la période d’hivernage, l’entretien est réduit à néant et si vous faites bien attention à respecter les différentes étapes de l’hivernage, vous devriez retrouver l’eau de votre piscine aussi transparente que vous l’aviez laissée. Il est cependant fréquent qu’un peu de poussières se déposent dans le fond du bassin. Rien de dramatique car cela sera vite réglé avec un aspirateur.

A savoir :

  • Si votre système de filtration n’est pas hors gel ou que le climat de votre région est particulièrement froid en hiver, l’hivernage passif n’est pas un choix mais une obligation.
  • Si la température de votre eau de piscine remonte à plus de 12 degrés, l’hivernage doit être arrêté immédiatement.
  • L’hivernage passif est particulièrement intéressant pour ceux qui n’ont pas de temps à consacrer à l’entretien de leur piscine en hiver (piscine en résidence secondaire).
  • L’hivernage passif permet la régénération partielle de votre eau de bassin, c’est pourquoi il n’est pas nécessaire de faire une vidange complète annuellement mais seulement tous les 4 ans.

Souhaitez-vous donner votre avis sur cet article ?Pas de commentaires, pourquoi ne pas en laisser un ?