L’hivernage actif de la piscine

L’hivernage actif de la piscine

L’hivernage actif n’est pas possible pour tout le monde. Si vous habitez dans une région ou les températures sont glaciales en hiver vous pouvez oublier. L’avantage de l’hivernage actif c’est qu’il vous permet de profiter de l’esthétisme de votre bassin même en plein hiver (à condition de ne pas utiliser de bâche). L’inconvénient c’est que cela nécessite un entretien et une présence humaine régulière.

Les étapes à suivre pour un hivernage actif

Il va falloir vérifier régulièrement la température de votre eau de piscine. En effet, en fonction de cette température, différentes action sont à envisager :

Une eau inférieure à 12 degrés :

Les agents pathogènes, les algues et les microbes ne pouvant pas se développer, l’entretien reste assez limité :

  • 3 heures de filtration au maximum sont nécessaires par jour.
  • Vérifiez de temps en temps le taux de pH de votre eaux et faire ce qu’il faut en cas de besoin.
  • Pensez à nettoyer régulièrement les paniers des skimmers.
  • Utiliser un produit d’hivernage type fongicide et un produit anti-calcaire en fonction de la dureté de votre eau.
Une eau supérieure à 12 degrés :

Il est alors nécessaire de prendre les choses en main pour ne pas voir se développer les agents polluants. La filtration doit tourner à plein régime comme en saison estivale. Le traitement chimique de l’eau sera, quant à lui, réduit à son strict minimum :

  • Surveiller de temps en temps le taux de pH et les paniers des skimmers.
  • Adaptez le temps de filtration en fonction de la température de votre eau. Pour une eau à 20 degré, 10 heures de filtration par jour sont nécessaires (on divise la température de l’eau par deux pour avoir le nombre d’heure de filtration. Pour une eau à 14 degrés, 7 heures de filtration sont nécessaires.

Le charme de la piscine en hiver n’est possible que par un hivernage actif.

Le charme de la piscine en hiver n’est possible que par un hivernage actif.

A savoir :

  • En cas de risque de gelées, pensez à ouvrir totalement les skimmers et la bonde de fond. Cela facilite le mouvement de l’eau qui ne pourra ainsi plus se transformer en glace.
  • La nuit, les températures sont les plus froides et vous pouvez laisser tourner la pompe de votre piscine pour augmenter la circulation de l’eau et éviter ainsi la transformation de votre piscine en patinoire.
  • La pompe à chaleur à dégivrage est un équipement efficace pour limiter les risques de givres.
  • Utiliser une bâche d’hivernage n’est pas obligatoire pour l’hivernage actif. Si vous ne bâchez pas votre piscine, vous risquez de voir apparaitre des tâches de nettoyage. Sinon, vous pouvez utilisez une bâche d’hivernage (étanche et opaque, elle empêche le phénomène de la photosynthèse et donc l’apparition des algues) ou alors une couverture filtrante (efficace contre les agents polluants mais pas contre les UV qui contribuent au développement des algues quand l’eau dépasse les 12 degrés).

Souhaitez-vous donner votre avis sur cet article ?Pas de commentaires, pourquoi ne pas en laisser un ?