La piscine béton à coffrage perdu

La piscine béton à coffrage perdu

La construction de piscines en béton à coffrage perdu s'est considérablement développée, on trouve maintenant de nombreuses piscines en kit basées sur cette technique. Les raisons de ce succès sont notamment la simplicité et la rapidité d'installation ainsi qu'un grand choix dans les formes de bassin. Ce type de construction a sans aucun doute encore de beaux jours devant lui, d'autant plus que les constructeurs rivalisent d'ingéniosité pour proposer des modèles de plus en plus faciles à installer.

Principe des panneaux de coffrage

Réaliser une piscine en béton à coffrage perdu consiste à assembler des panneaux de coffrage dans lesquels sera coulé du béton. Pour ce type de construction, la dalle de fond (radier) sera coulée en même temps que les murs, ce qui permet d'obtenir une piscine monobloc. A la différence de la construction en blocs à bancher où il faut assembler les blocs comme des parpaings, les panneaux de coffrage sont de grande taille et s'assemble très rapidement, il n'y a donc pas de mur à monter, mais juste à assembler les panneaux entre eux. Ces panneaux peuvent être constitués de différentes matières :

  • Tôle galvanisée
  • Polystyrène
  • Matériaux composites comme le polypropylène ou le polyester

Un panneau en matériau composite

Un panneau en matériau composite

L'avantage de ce type de panneaux est qu'ils sont à la fois solides et légers, donc faciles à manipuler, deux personnes suffisent pour les disposer et les assembler. Une fois les panneaux assemblés, on dispose un treillis métallique dans les espaces prévus ainsi que sur le sol, puis on coule le béton en une seule fois.

L'installation d'une piscine en béton à coffrage perdu en images

Mise en place des panneaux

Certains constructeurs proposent des supports sur lesquels on disposera les panneaux ce qui permet notamment d'ajuster les niveaux avec précision. Si vous ne disposez pas d'un tel dispositif, vous pouvez utiliser des plots qui rempliront la même fonction.

Les supports de panneaux peuvent être bien utiles

Les supports de panneaux peuvent être bien utiles

L'assemblage des panneaux est un jeu d'enfant

L'assemblage des panneaux est un jeu d'enfant

Ferraillage

Une fois les panneaux assemblés on dispose des fers tors horizontalement et verticalement à l'intérieur des panneaux. Ils serviront, bien évidemment, à obtenir une structure en béton armé. On dispose également un treillis métallique au fond de la fouille pour constituer le radier.

Principe de ferraillage des panneaux de coffrage perdu

Principe de ferraillage des panneaux de coffrage perdu

Les pièces à sceller

Les pièces à sceller sont généralement pré installés dans les panneaux, il n'y a qu'à assurer les raccordements au système hydraulique.

Pas de problème pour les pièces à sceller

Pas de problème pour les pièces à sceller

Le coulage du béton

Après avoir effectué le ferraillage, on coule en une seule fois le béton à l'intérieur des panneaux et au niveau de la dalle. C'est l'opération la plus délicate, car elle demande une certaine maitrise.

On coule les parois et la dalle en même temps

On coule les parois et la dalle en même temps

Avantages de ce mode de construction

  • Rapidité de montage (entre 4 et 10 jours en moyenne), donc économie de frais de main d'œuvre.
  • Le radier et les parois sont coulés en même temps, réalisant ainsi une structure monobloc à la grande solidité.
  • Avec cette méthode de construction, on peut couler les supports de margelle en même temps que la structure.
  • Les panneaux de coffrage permettent de créer des bassins aux formes variées.
  • Contrairement à la technique des panneaux modulaires, le coffrage perdu ne nécessite pas de jambes de forces, car ce mode de construction permet de fabriquer des structures autoportantes.

Souhaitez-vous donner votre avis sur cet article ?2 Commentaires... Pourquoi ne pas en laisser un ?